Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Économie sociale et solidaire | 11/10/2014

ESS : trois fonds spécifiques pour sécuriser les financements associatifs

par Michel Lulek

La loi sur l’économie sociale et solidaire a institué la possibilité pour les associations de créer ou de participer à des fonds spécifiques. Ils concernent le développement territorial, la formation des dirigeants et les apports en garantie.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Nouveaux outils et moyens : la loi ESS dope le secteur

voir le sommaire

Les associations doivent consolider leurs fonds propres (ce qui appartient définitivement à l’association) et leurs autres fonds associatifs (ce qui est affecté durablement à l’association, mais sous conditions). Dans cette optique, trois articles de la loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS) promeuvent la création de fonds spécifiques entre associations ou pour les associations. La loi est peu disserte sur le contenu réel de ces fonds et ne donne pas de modalités pour leur mise en œuvre. Elle incite seulement les associations à se saisir de ces outils.Fonds territoriaux de développement associatifL’article 68 de la loi ESS institue des fonds territoriaux de développement associatif : « Les associations contribuent à leur financement pour mener des actions communes, lancer des programmes mutuels de recherche et de développement ou …

Déjà abonné

Se connecter

Sommaire du dossier

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>