La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Laïcité | 03/02/2015
« Le modèle d’intégration à la française concerne les individus, pas les communautés » – Philippe Gaudin
par Stéphanie Marseille
Religions-ilustration-UNE P_religion_world.svg / Wikimedia commons

Pour Philippe Gaudin, membre de l'Institut européen des sciences de la religion, « l'enseignement du fait religieux ne constitue pas une atteinte à la laïcité, il participe de la maturation de l’esprit de laïcité ».

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Lutte contre la radicalisation des jeunes : les travailleurs sociaux en première ligne

voir le sommaire

Les annonces et les mesures visant à soutenir la laïcité se multiplient après les attentats ayant visé Charlie Hebdo. Sont-elles adaptées ?Philippe Gaudin : Pour former correctement les gens à la laïcité, il ne faut pas la séparer de l’enseignement du fait religieux. Ce dernier ne constitue pas une atteinte à la laïcité, il participe de la maturation de l’esprit de laïcité. En France, la laïcité ne puise pas ses origines dans la loi de 1905, qui constitue une étape du cheminement et qui aurait pu s’appeler « loi sur la liberté de culte et de conscience ». La laïcité remonte à la Révolution avec, notamment, les articles 1 et 10 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits (…) » et « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, …

Déjà abonné

Se connecter

Sommaire du dossier

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>