Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Projet de loi de santé | 27/02/2015

Médecins du monde fait ses propositions pour mieux répondre aux besoins des plus vulnérables

par Juliette Sidel
SDF-UNE Eric Pouhier / Wikimedia commons

Le projet de loi de santé comporte certes des « avancées », mais qui restent « en deçà des objectifs de la stratégie nationale de santé et de la réalité des besoins des plus vulnérables », estime l'association Médecins du monde, qui a présenté mardi 24 février ses revendications sous forme de plaidoyer pour que le texte, qui doit être débattu à l'Assemblée nationale au mois d'avril, permette de renforcer effectivement la lutte contre les inégalités de santé.

Email Email

Une fusion AME-CMU pour améliorer la préventionParmi les priorités : améliorer l’accès aux droits et aux soins. Sur ce point, « nous sommes au milieu du gué », a estimé Thierry Brigaud, président de Médecins du monde. S’il a salué la généralisation du tiers-payant, en soulignant que l’avance de frais constitue l’un des freins majeurs dans l’accès aux soins pour les plus pauvres et génère des retards de soins, il a en revanche regretté l’absence de dispositions concernant la couverture maladie universelle (CMU) et l’aide médicale de l’Etat (AME).L’association continue notamment à réclamer la fusion de l’AME et de la CMU, soulignant dans son plaidoyer que « la distinction AME/CMU a des conséquences négatives tant humaines qu’administratives » et déplore que « l’AME demeure un sujet de tension opposant les personnes sans titre de …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>