La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Vieillesse | 03/04/2015
Paro, un robot en peluche comme alternative aux médicaments
par Christelle Destombes
robot-paro-phoque © INNO3MED

Un outil supplémentaire de thérapie non médicamenteuse est utilisé en France, dans une quinzaine d’établissements. Il s'agit d'un robot émotionnel en forme de phoque, très attirant.

1 Email Email

1. S’adapter aux réactionsAu Japon, où la robotique pallie le manque de main-d’œuvre et le vieillissement de la population, il n’est pas rare qu’un robot humanoïde soit chargé des cours de gym pour les résidents des maisons de retraite. Depuis 2003, celles-ci utilisent aussi, pour les personnes souffrant de maladies neurodégénératives, un petit phoque en peluche : Paro. D’une cinquantaine de centimètres, pesant 2,5 kg, recouvert de peluche, c’est un concentré d’intelligence artificielle. Ses capteurs (toucher, positionnement, lumière) et microphones lui permettent d’adapter ses mouvements et son intonation aux réactions d’une personne. Il cligne des yeux, remue la queue, actionne ses nageoires, couine si on le caresse trop fort. 2. Utiliser à bon escientCédric Maizières, de la société Inno3Med qui l’a récemment importé …

Déjà abonné

Se connecter
publier un commentaire

Réagissez à cet article

  1. En voila qui n’ont rien compris à la maladie d’Alzheimer…chaleur , amour, compassion , tendresse.. HUMAINE!!!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>