Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

ESS | 12/06/2015

Les coopératives confirment leurs atouts dans la préservation des emplois

par Eric Larpin
solidarite-ESS-UNE Kaarsten / Fotolia

A Nantes, la première Scop d’amorçage, qui permet aux salariés de renforcer progressivement leur part au capital social d’une entreprise, vient de naître dans un contexte de fort développement des coopératives.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Nouveaux outils et moyens : la loi ESS dope le secteur

voir le sommaire

La création d’emplois par les coopératives semble une voie d’avenir pour les pouvoirs publics. C’était déjà une tendance forte depuis une douzaine d’années pour les Conseils régionaux, qui soutiennent aussi bien les nouvelles formes coopératives, comme les sociétés coopératives d’intérêt collectif, que les réseaux d’appui pour cette forme d’entreprendre en collectif. A l’échelon central, la loi ESS du 31 juillet 2014 les encourage par plusieurs mesures. Une des plus emblématiques vient de devenir réalité avec la création de la première Scop d’amorçage, à Couëron, près de Nantes : Delta Meca. Elle vient d’être inaugurée par Carole Delga, pour quelques jours encore secrétaire d’État à l’Économie sociale et solidaire.« Économie d’avenir »Pour la future candidate à la grande Région …

Déjà abonné

Se connecter

Sommaire du dossier

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>