Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Vu d’ailleurs | 03/07/2015

Suède : l’équité d’accès grâce à l’accueil universel des enfants

par Michèle Foin
Bébé - Enfant - Enfance - Famille cc Pavel P/Flickr

Si, en France, la crèche a une origine sanitaire, la Suède donne la priorité à l’éducation avec 
des éducateurs formés aux côtés des enseignants. Et une place centrale accordée aux parents.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Accueil des tout-petits et inégalités sociales

voir le sommaire

À la naissance d’un enfant, le père et la mère en emploi ont droit à seize mois de congé parental avec un maintien de salaire, puis un accueil collectif à temps complet leur est garanti dès le premier anniversaire de leur enfant, dans les quatre mois suivant leur demande. Pour les parents au chômage, en congé parental, ou en formation, une place leur est réservée au moins 3 heures par jour, ou 15 heures par semaine, de même qu’aux enfants aux besoins spécifiques du fait d’une maladie (handicap, maladie, troubles du comportement…), ou d’une situation sociale complexe (enfants de migrants…).Politique éducativeDu fait de cet accès universel, le niveau d’études de la mère n’influe pas sur l’accès aux jardins d’enfants, contrairement à la France où le système est très inégalitaire :« La priorité en Suède, …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>