La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

DROITS SOCIAUX | 10/12/2015
Non-recours : à quand la fin de l’exception française ?
par Géraldine Langlois
non recours-formulaire-demande aide © kmit-Fotolia.com

Les prestations sociales françaises ne rencontrent pas forcément leur public : 68 % de non-recours au revenu de solidarité active (RSA) activité, 36 % au RSA, 59 à 72 % à l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), 28 à 40 % à la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire). Comment y remédier ?

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Non-recours aux prestations et droits sociaux

voir le sommaire

À travers son plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale lancé en 2013, le Gouvernement affirme prendre la mesure du problème et des efforts à fournir. Mais comment cerner un public « invisible », qui ne figure pas dans les fichiers des opérateurs sociaux, et comprendre pourquoi il ne fait pas valoir ses droits ?Méconnaissance des droitsDu côté des prestations et des droits, « la raison principale réside dans la diversité et la complexité des dispositifs », estime Philippe Warin. La multiplicité des dispositifs (dont certains sont peu diffusés) se décline en autant de modalités d’attribution parfois difficiles à comprendre et de dossiers remplis de formulaires et documents redondants à déposer à des guichets différents… La longueur des délais de traitement et l’éloignement …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>