Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

PRÉCARITÉ | 17/03/2016

Quelles solutions pour le suivi des femmes enceintes en errance ?

par Emilie Lay
Femme enceinte-consultation © E.Miliau-Fotolia

Situation de tous les risques, pour la future mère et l’enfant à naître, la précarité sociale et résidentielle entrave le suivi de la grossesse des femmes à la rue. Face à la pénurie de places, les acteurs s’efforcent de maintenir la continuité de la prise en charge sanitaire et sociale et inventent des modes d’hébergement dédiés.

Email Email

Les femmes enceintes en errance sont invisibles depuis la route. Près de 150 familles roms vivent sur la voie ferrée désaffectée qui borde Paris, où l’association Agir pour le développement de la santé des femmes (ADSF) mène des maraudes pour conseiller les femmes enceintes. Telle qu’Adriana, 20 ans, dont neuf en France, qui attend son second enfant… et n’avait bénéficié d’aucun suivi pour sa première grossesse.De nombreuses familles vivent dans la rueCette problématique des femmes enceintes, qu’elle concerne les Françaises ou les étrangères – en situation régulière ou non – reste peu étudiée à l’échelle nationale. Mais il est un fait que, depuis la fin des années 1990, la population à la rue ou en hébergement précaire compte un nombre important de familles. Une tendance qui s’accentue, …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>