La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Métier | 03/04/2017
Les puéricultrices territoriales et hospitalières
par Sophie Soykurt
puéricultrice-bébé-nourrisson-UNE © Andriano_cz-Fotolia

À l’hôpital, dans les crèches, ou dans les structures de protection maternelle et infantile, les puéricultrices relèvent de statuts différents mais ont vocation dans tous les cas à exercer leurs fonctions auprès des jeunes enfants.

Email Email

Relevant du cadre d’emplois des puéricultrices territoriales dans la fonction publique territoriale ou du corps des infirmiers en soins généraux et spécialisés dans la fonction publique hospitalière, ces personnels appartiennent tous à la catégorie A et sont répartis en deux grades.

Missions des puéricultrices

Qu’elles relèvent de la fonction publique territoriale (FPT) ou de la fonction publique hospitalière (FPH), les puéricultrices exercent les fonctions définies par le code de la santé publique (CSP).

Elles consistent en particulier dans le suivi de l’enfant dans son développement et son milieu de vie, la surveillance du régime alimentaire du nourrisson, la prévention et le dépistage précoce des inadaptations et des handicaps, les soins du nouveau-né en réanimation ou encore l’installation, la surveillance et la sortie du nouveau-né placé en incubateur ou sous photothérapie (CSP, art. R.4311-13).

S’agissant des puéricultrices territoriales, elles exercent ces fonctions dans les régions, les départements, les communes et leurs établissements publics, dans le cadre de la protection maternelle et infantile (PMI), ainsi qu’au sein des établissements et services d’accueil des enfants de moins de 6 ans relevant de ces collectivités ou établissements publics.

En outre, elles peuvent exercer les fonctions de directrice de ces établissements.

Lire aussi : 10 questions sur les puéricultrices territoriales cadres de santé

Recrutement

Le recrutement en qualité de puéricultrice territoriale de classe normale intervient après inscription sur une liste d’aptitude établie à l’issue d’un concours.

Rappelons que dans la FPT, l’obtention d’un concours donne vocation à être inscrit sur une liste d’aptitude mais ne vaut pas recrutement. S’agissant des puéricultrices hospitalières, elles sont recrutées à la suite d’un concours sur titre ouvert, dans chaque établissement, dans la spécialité « puériculture ».

Dans les deux cas, les candidats aux concours doivent satisfaire aux conditions générales d’accès à la fonction publique et être titulaires du diplôme d’État de puéricultrice ou d’une autorisation d’exercer cette profession délivrée en application du CSP (art. L.4311-4).

Perspectives de carrière

Les puéricultrices peuvent bénéficier d’avancements d’échelons et de grades dans la FPT comme dans la FPH.

S’agissant de l’avancement d’échelons des puéricultrices, il est précisé par leur statut particulier respectif qui prévoit la durée du temps passé dans chacun des échelons de chaque grade (décret n° 2014-923, art. 18 ; décret n° 2010-1139, art. 19).

La classe normale du grade de puéricultrice territoriale comprend huit échelons, la classe supérieure en compte sept, et le grade de puéricultrice hors classe, dix échelons. S’agissant des puéricultrices hospitalières, chacun des deux grades compte dix échelons.

Rémunération

Les puéricultrices territoriales et hospitalières perçoivent un traitement indiciaire brut mensuel (soumis à retenues pour pension) identique. Il varie de 1 940 à 3 000 euros environ.

Au traitement indiciaire, s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement, ainsi que certaines primes et indemnités. Dans le cadre de la mise en œuvre du protocole relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations et à l’avenir de la fonction publique, l’échelonnement indiciaire des puéricultrices hospitalières et territoriales est revalorisé avec un cadencement annuel jusqu’en 2019.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>