Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Santé | 06/06/2017

L’impact de l’urbanisme sur les inégalités sociales de santé

par Laure Martin
PROSP_Anticiper_dessin-Gros

L’évaluation d’impact sur la santé permet aux collectivités locales de prendre en compte les effets de leurs politiques d’aménagement sur les inégalités sociales. Une vingtaine seulement a été réalisée ou est en cours mais ce chiffre a été multiplié par cinq en cinq ans. Principal obstacle : la méconnaissance dans les sphères techniques et politiques.

Email Email

C’est Rennes qui a mené la première évaluation d’impact sur la santé (EIS) en 2008, sur un établissement d’accueil de jeunes enfants afin d’améliorer les pratiques et le fonctionnement général de la crèche pour une meilleure prise en compte de l’environnement et de la qualité de vie.« Les collectivités s’intéressent de plus en plus à la prise en compte des inégalités sociales de santé (ISS) dans leur projet d’urbanisme ». C’est en tout cas le credo de Françoise Jabot, professeur au département des sciences humaines et sociales à l’École des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes.C’est surtout le cas des villes membres du réseau Villes-Santé OMS, développé par l’Organisation mondiale de la santé Europe. La charte d’Ottawa de 1986 pose en effet les bases de cette approche et explique l’intérêt d’intervenir sur les milieux de vie des personnes afin d’agir sur leur santé, dépendante de la qualité de l’air …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>