La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

[Billet] Numérique | 04/01/2018
L’économie numérique influe-t-elle sur les formes de travail et la protection sociale ?
par Nathalie Levray
économie-numérique-UNE © Peshkova-Fotolia

Sauf quand elle se développe hors toute motivation marchande, entre voisins, amis ou connaissances et ne réclame que des rapports humains en toute confiance, l’économie numérique influe sur les formes de travail et la protection sociale.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Protection sociale et transition numérique

voir le sommaire

La réalité numérique dégrade la qualité des emplois

La manifestation la plus visible de la transition numérique, c’est la plateformisation, la mise en relation connectée pour l’obtention de biens et services marchands.

Vendue aux travailleurs comme un accroissement de liberté et d’indépendance dans leur activité, la réalité numérique dégrade la qualité des emplois et des conditions de travail.

Les droits et protections sociales attachés au contrat de travail laissent place à une dépendance économique sans filet.

La cyberprécarité et l’hyper-subordination algorithmique des travailleurs les moins qualifiés se développent.

Le travail indépendant numérisé bouscule les cadres juridiques

Ce travail indépendant numérisé bouscule les cadres juridiques et les statuts qui ont historiquement déterminé les protections et en souligne les inégalités.

Les indépendants n’ont plus forcément un patrimoine, les agriculteurs s’appauvrissent, les autoentrepreneurs s’auto-exploitent.

Mais des cadres supérieurs préfèrent se vendre sur des plateformes au plus offrant.

Des personnes ne travailleront qu’en créant leur emploi via le numérique.

Des professions libérales, dans la santé par exemple, veulent se salarier et les entreprises numériques fidélisent leurs employés via le salariat.

L’enjeu est de partager la valeur ajoutée du travail de façon équitable

La transition numérique fait changer d’échelle et révèle une rupture sociétale : les distances sont abolies, la confiance se dématérialise vers un tiers électronique, l’économie quaternaire de l’usage se déploie.

Des perspectives de dépassement de la sphère nationale du travail et de réappropriation mondiale de la défense collective des travailleurs apparaissent.

Tout l’enjeu est finalement de partager la valeur ajoutée du travail de façon équitable et d’accorder une protection sociale universelle suffisante aux travailleurs.

C’est clair, ce défi ne date pas de l’arrivée des nouvelles technologies.

Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>