La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Enfance | 13/02/2018
Des binômes médecins cadres de santé pour partager les tâches
par Auteur Associé
consultation enfant PMI © Firma-V-stock.adobe

La PMI du Bas-Rhin a institué un encadrement en binôme cadre de santé/médecin territorial afin d’augmenter l’offre de consultation et d’améliorer le suivi sanitaire des enfants.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Enfance : la PMI s’interroge sur ses missions

voir le sommaire

Par Thomas Roby, consultant, groupe Eneis

Poursuivant une réflexion engagée dans le cadre du projet de service de 2012, la PMI du Bas-Rhin a institué, à partir de 2014, un encadrement en binôme cadre de santé/médecin territorial pour les neuf équipes de PMI intervenant sur les cinq unités territoriales d’action médico-sociale (UTAMS) du département (hors ville de Strasbourg).

Partage des responsabilités

Si le médecin demeure le responsable hiérarchique des professionnels des services territoriaux de la PMI, les missions liées à l’encadrement et à l’animation de l’équipe sont partagées.

Les infirmières ou infirmières puéricultrices cadres de santé consacrent 50 % de leur temps de travail au management des équipes (planification de l’activité, gestion des congés et absences, demandes de formations…), à la gestion des projets et à l’animation partenariale, en lien avec le médecin territorial.

Elles assurent de plus l’appui technique aux professionnels de PMI et la référence sur les missions liées aux modes d’accueil du jeune enfant, dont le contentieux des agréments et autorisations.

Ainsi, les tâches liées à l’encadrement et l’animation de l’équipe sont partagées au sein du binôme et chacun de ses membres dispose d’un périmètre d’intervention propre : consultation, suivi médical de l’enfance en danger ou en risque de danger pour le médecin, autorisation/agrément et contrôle des modes de garde du jeune enfant pour le cadre de santé.

La mise en place de cette organisation poursuivait deux objectifs. En premier lieu, il s’agissait d’optimiser les ressources médicales du service en permettant aux médecins de se consacrer principalement aux missions requérant une expertise médicale.

En second lieu, cela permettait de renouveler le management des services de PMI en s’appuyant sur l’expertise et les compétences des professionnels paramédicaux formés au management des services médicaux et médico-sociaux.

Renforcement de l’expertise

Pleinement opérationnel depuis 2016, le dispositif a permis d’augmenter quantitativement l’offre de consultation proposée par le département et d’améliorer le suivi sanitaire des enfants confiés, répondant ainsi aux objectifs posés par la loi de mars 2016 en la matière.

De plus, le renforcement de l’expertise et des capacités d’appui de la PMI aux porteurs de projets ont contribué à une croissance significative de l’offre de garde du jeune enfant, notamment collectif, avec un accroissement des exigences de qualité.

Les retours des équipes sont par ailleurs positifs quant à l’expertise technique proposée en proximité par le cadre de santé et la plus-value apportée sur ce point par la nouvelle organisation des services de PMI en UTAMS. Appréhendée sous le prisme de la réponse aux difficultés récurrentes de recrutement, l’institution de cadre de santé en PMI se révèle finalement un levier d’amélioration des services assurés par la PMI.

© CD67Dr Marie-Emmanuelle Schumpp, médecin chef du service de PMI du Bas-Rhin (1)

« Les impacts positifs sur l’activité du service sont tangibles »

« Les réserves et craintes exprimées, tant par les équipes que par les médecins, sont aujourd’hui levées. Nous avons été vigilants à la compatibilité des profils lors du recrutement et avons pris le temps nécessaire pour trouver les profils souhaités. Deux ans après le lancement de la démarche, les binômes constitués de neuf médecins territoriaux et de sept cadres de santé sont aujourd’hui pleinement opérationnels (deux cadres de santé sont mutualisés sur deux UTAMS). Les impacts positifs sur l’activité du service sont tangibles : disponibilité accrue des médecins territoriaux ayant permis d’ouvrir des plages de consultations, renforcement des capacités de portage de projet et accentuation sur les missions liées à l’accueil du jeune enfant. Les compétences managériales apportées par ces profils sont également appréciées par les équipes. Au regard de ces résultats, nous réfléchissons à un approfondissement de la démarche, sur le périmètre de responsabilité des cadres de santé comme sur le nombre de postes ouverts en UTAMS. »

Note (01)

Contact : marie-emmanuelle.schumpp@bas-rhin.fr, 03 88 76 66 25 - Retourner au texte


Chiffres Clés

Année 2016, hors ville de Strasbourg : 

  • 8 488 naissances.
  • 10 234 consultations pédiatriques.
  • 9 404 assistants maternels en activité.
  • 47 ouvertures d’EAJE.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>