La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

[Billet] Santé | 17/05/2018
5 principes pour une réforme – Olivier Mariotte, président de Nile
par Auteur Associé
Mariotte-Olivier

L’engagement du président de la République de ramener à zéro le reste à charge sur les appareils de correction auditive, les soins dentaires et l’optique suscite une forte attente.

1 Email Email

Dans le cadre des audioprothèses, les négociations sont, dit-on, proches de trouver une issue. Elles associent les professionnels et les payeurs (complémentaires ou obligatoire) mais les absents sont, curieusement, les associations des usagers sourds et malentendants. Il y a pourtant cinq principes essentiels à garder à l’esprit pour faire une réforme durable :

  • la place de l’usager doit être centrale dans les concertations ;
  • l’accompagnement de la personne doit se penser au-delà de l’accès à l’appareillage ;
  • le parcours du combattant qu’est l’accès administratif doit être simplifié pour réduire le renoncement à l’appareillage ;
  • toutes les formes de perte auditive, tout âge et degré de surdité confondu, doivent être considérées ;
  • enfin, la prévention, enjeu majeur, doit être au premier plan !

Références

  • Contact : olivier.mariotte@nile-consulting.eu
Thèmes abordés
publier un commentaire

Réagissez à cet article

  1. Article court… mais clair et exhaustif. Tout dépend effectivement du lobbying existant…. je pense à l’influence d’associations comme le Bucodes, la Fnsf, etc…. leur poids au sein du CNCPH….

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>