La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

[Billet] IHEPS8 | 05/06/2018
La formation numérique, un enjeu pour toute la vie
par Nathalie Levray
numérique ordinateur femme senior © DenisProduction.com-AdobeStock

Si l’inclusion numérique, et par là la cohésion sociale, dépend d’une bonne couverture territoriale, d’un certain niveau de vie et d’instruction, et d’un accompagnement humain, sa persistance dans le temps pose la question de la formation particulièrement pour les inactifs et ceux qui ne sont pas contraints à l’utiliser dans un cadre professionnel. Deux enjeux pour la société : l’égalité femmes-hommes et la citoyenneté.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Protection sociale et transition numérique

voir le sommaire

Accès au réseau et inégalités territoriales, accès aux outils et inégalités financières, compétences et inégalités culturelles, appétence et inégalités intellectuelles. Au moins quatre barrières, admises par tous, se dressent face aux promesses d’égalité du numérique.

Il en est une cinquième assez peu évoquée mais néanmoins bien réelle. S’il faut apprendre pour devenir compétent en matière de numérique, il est tout aussi indispensable de mettre à jour régulièrement ses connaissances numériques.

Le défi de l’actualisation des connaissances

Pour ceux qui travaillent et utilisent un matériel informatique dans un environnement numérisé, l’actualisation des connaissances se fera, plus ou moins sous la contrainte professionnelle.

Pour les autres, les 35 % d’actifs à ne pas utiliser les technologies de l’information et de la communication pour leur travail et ceux qui ne travaillent pas ou plus, l’enjeu de la formation numérique tout au long de la vie est donc crucial.

Un défi à intégrer pour les promoteurs du compte d’activité ouvert aux salariés aujourd’hui mais à étendre à toute la population dès demain. Un défi pour l’accompagnement des personnes qui resteront éloignées de la technologie.

Les femmes, premières victimes

A défaut de rester capable d’utiliser des outils et des technologies sans cesse en évolution, l’exclusion guette.

Les femmes risquent d’en être les premières victimes dans le monde du travail. À l’image des filières d’enseignement technologiques et scientifiques, l’économie numérique n’accueille que 27 % de femmes, selon Syntec Numérique. Et ce chiffre pourrait encore baisser avec la numérisation de plus en plus de métiers si les mentalités n’évoluent pas.

La formation au numérique est donc un sujet majeur pour l’égalité femmes-hommes.

Éviter une e-démocratie à deux vitesses

Un autre enjeu de la formation au numérique concerne la citoyenneté. De plus en plus d’administration, de collectivités ou d’entreprises demandent l’avis des citoyens ou des salariés en empruntant la voie dématérialisée.

Sous couvert de facilité et de simplicité, la démocratie en pâtit. L’analyse de cette e-démocratie démontre en effet que cette pratique n’ouvre pas la participation à d’autres publics que celui qui est déjà familier à l’exercice.

L’acculturation numérique des citoyens est sans doute un défi majeur à relever pour éviter la généralisation d’une démocratie à deux vitesses.

Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>