Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Immigration | 27/09/2018

L’inclusion sociale des réfugiés passe aussi par le sport

par David Picot
baskets ballon basket-ball sport © Wavebreak3-AdobeStock

Le sport peut-il favoriser l’inclusion sociale des réfugiés ? Cette question était l’objet d’un colloque organisé ce 25 septembre 2018, à l’Institut des relations internationales et stratégiques, à Paris. L’occasion de mettre en évidence plusieurs initiatives réalisées en France et en Belgique. Mais aussi les difficultés rencontrées par les acteurs.

Email Email

L’anecdote est racontée par Christophe Harrison, de l’association France Terre d’Asile. « En juillet dernier, j’ai accompagné deux jeunes Erythréens qui débarquaient à Roissy-Charles de Gaulle, en provenance du Niger. Nous étions sur les routes normandes. La communication était difficile. Et puis, nous nous sommes mis à parler de la Coupe du Monde de football, de la solidité de la défense française, de la vitesse de M’Bappé, etc. ». Le contact était établi et les échanges, possibles.« Le sport revêt un caractère universel et une capacité à créer du lien entre des personnes qui n’avaient pas forcément vocation à se rencontrer », a-t-il souligné, en ouverture de ce colloque sur le sport et les réfugiés, devant un parterre de 150 personnes convaincues.L’inclusion n’est pas automatique, il faut l’organiserOrganisé par l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) en partenariat avec le Think Tank sport et citoyenneté …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>