La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Éducation prioritaire | 25/10/2018
La Cour des comptes formule 17 recommandations pour réduire les écarts de réussite scolaire
par Audrey Minart
salle de classe, salle d'examen collège éducation prioritaire © Drivepix_AdobeStock

Mise en place en 1981, la politique de l’éducation prioritaire ne semble pas porter ses fruits, à en croire le nouveau rapport de la Cour des comptes publié le 17 octobre. Consistant essentiellement à allouer davantage de moyens aux écoles et aux collèges en difficulté, elle a mobilisé 1,657 milliard d’euros en 2017, et concernait 20 % de la totalité des élèves. La Cour constate cependant que les écarts subsistent, voire se creusent, et qu’un grand nombre d’élèves qui pourraient en être bénéficiaires ne sont pas touchés. Dix-sept recommandations ont été formulées pour la rendre plus efficace.

Email Email

« En dépit de régulières relances de la politique de l’éducation prioritaire, le système éducatif français est toujours considéré comme très déterministe, les résultats des élèves étant fortement corrélés à leur milieu social, économique et culturel . »Dans son rapport d’évaluation de la politique de l’éducation prioritaire, la Cour des comptes ne mâche pas ses mots. Si le dispositif, né en 1981, n’était pas censé se pérenniser à l’origine, son champ n’a cessé de s’étendre depuis 40 ans. En effet, si 503 collèges étaient concernés en 1981, ils étaient plus de 1 000 en 1999, et 1 097 en 2017. Plus précisément, 365 collèges accueillant 7 % des collégiens du secteur public (et 2 466 écoles rattachées) appartiennent aujourd’hui aux réseaux d’éducation prioritaire renforcée (REP+) et 732 collèges accueillant 14,1 % des collégiens du secteur public (et 4 237 écoles) aux réseaux d’éducation prioritaire (REP). Par ailleurs …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>