La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Lutte contre la pauvreté | 07/11/2018
« Choc de participation » : les pauvres sont prêts – Isabelle Bouyer, déléguée nationale d’ATD Quart Monde
par Auteur Associé
Isabelle Bouyer ATD Quart Monde © ATD Quart Monde

La Stratégie pauvreté, présentée le 13 septembre par le président Macron, prône un "choc de participation". A priori, c’est une bonne nouvelle. Mais comment cela se traduira-t-il dans les faits ?

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Pauvreté, l’état d’urgence sociale

voir le sommaire

La participation est un mot galvaudé. ATD Quart Monde, qui se bat pour éradiquer la grande pauvreté, lui préfère désormais celui de partenariat. Pour notre mouvement, la lutte ne se gagnera que si les personnes en précarité sont de réels partenaires, associées aux politiques de lutte contre la pauvreté de leur élaboration à leur évaluation. Budgets participatifs, conseils d’usagers, enquêtes participatives…

Trop souvent, la participation a servi de trompe-l’œil malgré les belles intentions d’associer tout le monde et notamment ceux que l’on n’entend jamais. À ATD Quart Monde, nous savons qu’il faut aller les chercher. Ils ne viendront pas d’eux-mêmes, convaincus qu’ils n’ont pas leur place.

Sur le terrain, nos membres s’engagent pour que l’école accueille et écoute ces familles dont elle s’est tellement éloignée. Dans nos universités populaires Quart Monde, des personnes en situation d’exclusion approfondissent leurs savoirs forgés au fil de vies difficiles. C’est cette intelligence qu’ATD Quart Monde met en avant dans le croisement des savoirs et des pratiques où des personnes en précarité, des professionnels et parfois des chercheurs échangent, à égalité. Des travailleurs sociaux, passés par des coformations utilisant cette démarche, nous ont confié combien cela avait changé leurs pratiques.

« Souvent, on pense à notre place, on décide à notre place, ce n’est pas parce que l’on vit dans la pauvreté qu’on est des imbéciles », disait Sylvie au président, venu le 10 septembre à ATD Quart Monde. Avec d’autres militants, Sylvie est prête au « choc de participation ».

Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>