La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Dépendance | 04/02/2019
Les conseils de développement font entendre leur voix
par Laurent Thoviste
dépendance senior © Alexander_Raths-AdobeStock

La Coordination nationale des conseils de développement a adressé une contribution à la consultation nationale santé et vieillissement lancée par le ministère des Solidarités et de la Santé. Le travail est le fruit d’une synthèse des travaux de dix-neuf conseils de développement représentant la diversité des territoires métropolitains.

Email Email

Quatre grandes thématiques illustrées par des exemples concrets ont été retenues par les conseils de développement : habitat, domotique, numérique, mobilités, économie, qualité de vie.

Ils alertent notamment sur la crise des Ehpad, sur la nécessaire réorganisation des services autour de projets territoriaux, sur la précarité des femmes âgées, sur la prise en compte du souhait de maintien à domicile par le renforcement des aidants familiaux, des familles d’accueil et des initiatives associatives locales, sur le besoin d’un accompagnement adapté de la fin de vie.

Ils recensent pour cela les initiatives et les bonnes pratiques en matière d’habitat, de mobilité, d’équipements et de services mis en œuvre par les collectivités territoriales et leurs partenaires associatifs ou privés.

Pas seulement les plus âgés

Vu des conseils de développement, la question du vieillissement ne peut se réduire à traiter seulement de la question des plus âgés. Le passage au très grand âge et à la dépendance doit se préparer bien en amont, d’abord par celles et ceux qui sont les plus concernées : les jeunes retraités, dont les études nous montrent que ce sont elles et eux qui sont le plus souvent en charge des parents très âgés, mais aussi les familles qui doivent être très tôt informées des difficultés administratives et financières.

Diversité des réponses

La contribution illustre la diversité des réponses portées aux questions de vieillissement. Ici, en zone littorale, on accueille les retraités comme une ressource pour l’économie locale, justifiant des efforts pour améliorer l’accueil et l’urbanité des lieux jusqu’à leur fin de vie.

Là, en zone rurale qualifiée de «désert médical», on s’appuie sur les solidarités locales pour créer des petits lieux d’accueil de proximité permettant de sauvegarder le lien avec les familles.

Ailleurs, on s’intéresse à la domotique, aux transports, au logement, aux services à la personne, aux repas, à l’accompagnement de la fin de vie et du deuil.

Inquiétude face au secteur marchand

Tous les territoires s’inquiètent néanmoins de la crise qui s’annonce, marquée par la fermeture des maisons de retraite associatives et municipales et le développement du secteur marchand.

Chacun se doute que le financement « à la personne », dans un contexte de réduction des budgets des collectivités locales, ne suffira pas à endiguer la hausse exponentielle des coûts et les problèmes récurrents de ce nouveau modèle économique.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>