Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

05/02/2019

Au Danemark, l’aide à domicile est un service public

par Géraldine Langlois
Danemark @ Nordlicht44-AdobeStock

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile dépendent des municipalités danoises. Un service gratuit pour les personnes âgées qui favorise d’abord leur autonomie.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Le maintien à domicile a besoin d'aide

voir le sommaire

Au Danemark, la fourniture d’une aide personnelle, pratique ou domestique, à domicile, est d’abord guidée par le souci… de s’en passer. Son objectif consiste en effet à prévenir le plus possible la perte d’autonomie et à réduire ainsi les hospitalisations et/ou retarder l’entrée en institution.

Municipalités responsables

Ce sont les municipalités qui sont responsables de l’organisation des services d’aide et de soins à domicile. L’aide pour s’habiller ou se déshabiller, se laver ou manger, pour s’occuper de son logement ou de ses vêtements, pour préparer ses repas ou faire ses courses ainsi que les soins infirmiers sont des services publics, gratuits. La fourniture des repas en revanche est payante : les personnes paient ce qu’elles paieraient si elles étaient totalement autonomes physiquement. Le reste est pris en charge par l’État, via les collectivités locales.

Impliquer la personne

Les personnes qui ont besoin d’aide, notamment celles de plus de 65 ans, peuvent formuler une demande auprès des services de leur municipalité. Elles reçoivent ensuite la visite d’un travailleur social, d’une infirmière ou d’une aide à domicile expérimentée qui prend en compte leurs aspirations, évalue leurs besoins mais aussi leurs capacités à faire des choses seules, partiellement ou totalement et leur fixe des objectifs. Il s’agit « d’impliquer la personne dans le fait de développer et de maintenir ses capacités », indique par exemple la municipalité de Copenhague. L’évaluation peut donner lieu à la « prescription » d’activités de prévention comme l’intervention d’un chiropracteur pour aider la personne à améliorer sa motricité sur certains gestes et à l’amener à les faire seule.

Si cela ne suffit pas, des professionnels, aides à domicile ou infirmières, sont envoyés au domicile. Plusieurs professionnels peuvent ainsi être amenés à intervenir. Les personnes peuvent opter pour un service privé, payant, mais les prestataires privés sont très minoritaires.

Dépenses en hausse

Les municipalités peuvent aussi financer des aides techniques ou technologiques comme des prothèses auditives, des ouvre-boîtes électriques, des déambulateurs, des lève-personnes voire une adaptation du domicile…

Les bénéficiaires ne devront alors payer que la maintenance des appareils ou installations. Les moyens sont négociés chaque année avec l’État. « Cette enveloppe s’accroît très rapidement du fait du vieillissement de la population », indique Jacob Meller ­Jacobsen, consultant senior pour ­l’Association des communes danoises, une organisation privée qui réunit les 98 municipalités danoises et représente leurs intérêts face à l’État.

Avec le risque de voir apparaître des tensions notamment pour les communes qui comptent une part importante de personnes âgées.

« Les municipalités n’arrivent pas à recruter suffisamment » – Jacob Meller Jacobsen, consultant senior pour l’Association des communes danoise (Kommunernes Landsforening)

« Les aides à domicile et les infirmières qui interviennent à domicile sont des fonctionnaires payés par les municipalités. Certains travaillent à temps plein mais beaucoup travaillent 25 à 30 heures par semaine (le temps de travail hebdomadaire au Danemark s’élève à 37 heures). Certes, les besoins en interventions sont regroupés surtout le matin et le soir mais certains employés ne souhaitent pas non plus travailler à plein-temps pour être davantage avec leurs enfants. Ils sont formés et qualifiés et doivent suivre des études de deux à trois ans. Les municipalités n’arrivent pas à recruter suffisamment. C’est un gros problème politique. Nous devons faire en sorte que ces métiers suscitent davantage d’intérêt. Certains pensent que l’activité de ces personnes se réduit à du ménage alors que c’est beaucoup plus que cela ! »


Chiffres Clés

  • Population : 5,8 millions d’habitants.
  • PIB par habitant : 52 177 USD.
  • Espérance de vie à la naissance : 79,5 ans.
  • Part des plus de 65 ans dans la population : 19,23 %.
  • Part des plus de 80 ans dans la population : 4,5 %.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>