La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Enfance | 20/03/2019
Est-ce aux seuls parents de représenter les enfants ?
par Frédéric Jésu
enfant réflexion décision © Coloures-Pic_AdobeStock

Il en va généralement de l’intérêt de l’enfant que ses deux parents parlent et agissent à sa place afin que, en toutes circonstances, l’ensemble de ses droits soit respecté, puis peu à peu exercé par lui-même. Cette tutelle juridique n’est toutefois pas absolue, d’autant que l’enfant peut être fondé à parler et agir en son nom.

Email Email

En 2014 et 2015, en réaction à l’organisation sur quatre jours et demi de la semaine scolaire des enfants de 3-11 ans, puis à partir de 2017, en appui à la restauration de facto des quatre jours par le gouvernement, certains enseignants et certains parents ont investi les médias et les concertations locales pour affirmer en chœur : « les enfants sont fatigués ».Fatigués, les adultes l’étaient peut-être – y compris les parents qui avaient recouvré à cette occasion la possibilité de (re)travailler à temps plein. Nulle épidémie d’absences scolaires médicalement justifiées n’avait pourtant été enregistrée chez les enfants.Les rares villes qui consultèrent méthodiquement ceux-ci purent en revanche les entendre parler de la « bonne fatigue » éprouvée à l’issue d’activités « périscolaires » du soir et du mercredi ayant accaparé leurs énergies au point qu’ils aspiraient à leur continuation.Expertise d’usagePeu de décideurs …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>