La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Billet d'humeur | 11/04/2019
Guerres fratricides – Olivier Mariotte, président de Nile
par La Rédaction
Mariotte-Olivier

L’amendement de Thomas Mesnier, député LREM et rapporteur du projet de loi sur la transformation du système de santé, a relancé la guerre des Rose.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Pour la santé, encore une loi

voir le sommaire

En ouvrant la possibilité pour les pharmaciens de dispenser certains médicaments à prescription obligatoire sans prescription, il a déclenché le feu nourri des médecins qui appellent à l’union sacrée contre cette mesure qui fait peu de cas de la mission fondamentale de la profession.

À un mois des discussions à l’Assemblée nationale, voici une parole malheureuse qui risque de bloquer les débats. L’intention est bonne, néanmoins, pour permettre l’accès aux soins. Il aurait été judicieux de prendre, avec la sémantique, des pincettes adaptées. Car la mesure envisagée n’est ni plus ni moins qu’une dispensation dérogatoire s’inscrivant dans une prescription partagée.

En gros, quand vous allez dans votre pharmacie et que vous avez besoin d’un traitement, votre pharmacien qui vous connaît peut vous le dispenser et en informera votre médecin. Que le premier qui n’a pas eu d’infection urinaire se lève pour protester !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>