Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Protection de l’enfance | 26/04/2019

Les mineurs, mal accompagnés

par Nathalie Levray
ANT_GROS_MNA1 GSS 161 Ne pas utiliser pour un autre article Pascal_Gros

En 2018, 17 022 jeunes étrangers ont été reconnus mineurs non accompagnés, soit une progression annuelle de 14 %. Un phénomène exponentiel face auquel les conseils départementaux réclament à l’État de prendre ses responsabilités. Mais la tension est aussi juridique entre "conflit politique" et "contexte militant". La stratégie nationale attendue pour juin devra donner les moyens de mieux les accueillir.

Email Email

Quelle place pour les mineurs non accompagnés (MNA) dans la stratégie nationale de protection de l’enfance (PE) promise par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et son secrétaire d’État dédié, Adrien Taquet, pour l’été 2019 ?Ces jeunes âgés de moins de 18 ans, non Français et arrivés en France sans protection d’une personne majeure, sont 40 000 selon l’Assemblée des départements de France (ADF). 40 000 « parcours singuliers », tient à souligner Geneviève Avenard, Défenseure des enfants, adjointe du Défenseur des droits, qui regrette « une globalisation qui gomme leur humanité ».Phénomène exponentielLa situation est tendue au plan des chiffres : 17 022 jeunes étrangers reconnus MNA en 2018 (+ 14 % en un an). Et les statistiques de janvier 2019 confirment un phénomène exponentiel. De fait, les départements, chefs de file de la compétence PE, ont vu leurs budgets exploser.Fabienne Padovani …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>