La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Aidants | 15/05/2019
Relayage à domicile des aidants : expérimentation avant évaluation
par Nathalie Levray
aidant © Africa_Studio-AdobeStock

Un décret du 28 décembre 2018 déclenche l’entrée en vigueur de l’expérimentation du relayage. Il prévoit le repos compensateur du salarié. Les cahiers des charges organisent la suppléance à domicile et le séjour de répit aidant-aidé. Un appel à candidatures national va être lancé et un comité sera chargé du suivi et de l’évaluation.

Email Email

Inscrit dans la loi pour un État au service d’une société de confiance (Essoc), le baluchonnage supplée l’absence du proche auprès de la personne aidée par la présence d’un salarié. Ces prestations sont ouvertes au proche aidant d’une personne nécessitant une surveillance permanente, ou dans le cadre de séjours de répit aidants-aidés de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV).DérogationsLe dispositif renommé « relayage » s’organise sur au moins 36 heures et au plus six jours consécutifs, et uniquement avec des salariés volontaires. Leurs interventions sont limitées à 94 jours sur douze mois consécutifs.La loi exclut l’application des conventions et accords collectifs en ce qui concerne les règles relatives aux régimes d’équivalence, aux temps de pause, aux durées maximales quotidienne et hebdomadaire de travail, aux durées maximales quotidiennes et hebdomadaires de travail de nuit et aux 11 heures minimales de repos …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>