La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Santé | 07/06/2019
Le plan Ma Santé 2022 ne séduit pas les généralistes
par Christelle Destombes
plan ma santé © yavyav-AdobeStock

Près de trois quarts des médecins généralistes ne comprennent pas la notion de communautés professionnelles territoriales de santé, censés régler le problème des déserts médicaux et mesure-phare du plan Ma Santé 2022. Les assistants médicaux sont eux aussi mal connus, le refus de la délégation des tâches aux pharmaciens fait consensus et la modification de la carte hospitalière les laisse sceptiques. Le gouvernement va devoir faire preuve de pédagogie pour faire accepter sa réforme.

Email Email

Selon une étude de l’Ifop pour la Mutuelle du médecin présentée le 6 juin , les modalités des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), leurs fonctionnement et avantages restent obscurs aux médecins généralistes, qui expriment « un défaitisme global face à une réforme de plus », d’après le Dr Arnault Olivier, président de la Mutuelle et chirurgien à la retraite.Fracture générationnelleAutre mesure prévue pour libérer du temps médical, les assistants médicaux sont encore mal connus pour la moitié des médecins, voire rejetés pour un tiers d’entre eux. Seuls 18% se déclarent éligibles au dispositif, et d’un enthousiasme relatif : 53% se disent intéressés par l’embauche d’un assistant.Une fracture générationnelle se remarque tout au long du questionnaire, selon Marie Gariazzo, directrice adjointe du département Opinion de l’Ifop : 7% des médecins installés depuis plus de 30 ans se disent éligibles, contre 35% de ceux …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>