La Gazette Santé Social - Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Action sociale | 21/06/2019
Dépenses sociales : les départements financent de moins en moins l’insertion
par Nathalie Levray
augmentation dépenses © Carballo-AdobeStock

L’Odas s’inquiète de l’accentuation du poids des allocations individuelles de solidarité dans la part des dépenses d’action sociale des départements qui progresse de 1,3 % en un an. Les politiques départementales de prévention des risques sociaux, d’insertion et d’accompagnement en pâtissent. Le rôle des départements est de plus en plus impacté par des responsabilités de gestionnaires.

Email Email

Alors que le gouvernement vient d’annoncer le transfert de la part départementale de la taxe foncière aux communes – qui irrite l’Assemblée des départements de France –, l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (Odas) a présenté, le 20 juin 2019, les résultats de son enquête annuelle sur les dépenses départementales d’action sociale, sous le titre « Un pacte financier respecté… mais à quel prix ? ».Les dépenses nettes d’action sociale progressent de 1,3 %La dépense départementale nette pour les secteurs médico-social et social s’établit à 37,9 milliards d’euros en 2018. L’enquête, parue dans La lettre de l’Odas de juin 2019 délivre un bon point aux finances départementales en raison de la plus faible progression enregistrée depuis plusieurs années à 1,3 % sur un an (8,1 % sur les cinq dernières années).L’équilibre budgétaire des départements, tempère l’Odas citant une analyse de la Banque postale, ne …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>