Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

[Tribune] Santé | 09/09/2019

e-santé : sachons raison garder

par Auteur Associé
Jacques Hardy © Peter Allan

L’e-santé charrie des espoirs et des craintes car, si elle est porteuse de réels gains de qualité et de sécurité des prises en charge, elle nourrit également le fantasme d’une médecine robotisée et alimente la crainte, sans doute justifiée, d’une utilisation inadéquate des données personnelles de santé.

Email Email

Par Jacques Hardy, avocat associé, Barthélémy Avocats, professeur agrégé des facultés de droitL’usage des algorithmes, des automates, des robots au service des actes de prévention de diagnostic ou de soin est pourtant en développement constant depuis plus de trente ans. Ce n’est donc pas un phénomène nouveau même s’il s’étend et si les technologies mises en œuvre (ou annoncées) apparaissent de plus en plus sophistiquées.C’est dans ce contexte que se déploie un discours anxiogène autour des questions éthiques et juridiques « nouvelles » que ferait naître le développement de l’e-santé et le règne annoncé des machines devenues intelligentes et autonomes …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>