Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Ma santé 2022 | 19/09/2019

La FHF fixe 3 priorités pour éviter une « réformette »

par Laure Martin
Hôpital © sveta-AdobeStock

La Fédération hospitalière de France a tenu le 18 septembre sa conférence de rentrée annuelle. L’occasion de revenir sur les engagements du gouvernement un an, jour pour jour, après l’annonce du plan Ma Santé 2022. La FHF pointe du doigt le manque d’application de nombreuses mesures, en suspens, alors qu’elles auraient dû ''être prises à bras le corps de manière volontariste''. Elle dénonce l’urgence de s’attaquer à l’ensemble du système de santé et propose un plan d’action autour de trois priorités.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Le plan Ma santé 2022 veut soigner l'hôpital

voir le sommaire

« Lorsque le plan Ma Santé 2022 a été lancé il y a un an, nous avons applaudi à cette réforme globale du système. Des sujets ont avancé mais nous nous sommes aperçus, en regardant la feuille de route, de glissements qui nous inquiètent. L’hôpital ne supportera pas une énième réformette », a reconnu Frédéric Valletoux, président de la FHF.

Face à ce qu’elle considère comme de nombreux dysfonctionnements, la Fédération hospitalière de France (FHF) dégaine un plan d’action autour de trois priorités : l’organisation des soins, l’attractivité et les financements.

Travailler sur l’amont des urgences

Il est par exemple « urgent de travailler sur l’amont des urgences en repensant les liens avec la médecine de ville ». La FHF plaide pour l’organisation, sous la responsabilité des agences régionales de santé (ARS), de la prise en charge des soins non programmés par territoire en mobilisant l’ensemble des professionnels libéraux et les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).

« Les CPTS doivent avoir la responsabilité d’organiser des plages dédiées de consultations non programmées », a souligné Frédéric Valletoux. Il propose de prévoir en ville, la réservation de plages horaires journalières consacrées aux soins non programmés vers lesquelles le 15 orienterait les patients concernés.

Une obligation de résultat

La FHF défend également la restauration d’une obligation de résultat en termes de permanence des soins ambulatoires (PDSA) et est en attente d’une réponse ministérielle sur l’accompagnement des établissements pour renforcer voire recréer des activités de médecine dans les hôpitaux de proximité en fonction des besoins réels des territoires.

« Nous sommes persuadées que les hôpitaux de proximité peuvent, en amont et en aval, participer à résoudre les tensions sur les urgences mais cela suppose qu’ils bénéficient d’une enveloppe supplémentaire de 100 millions d’euros », a précisé Marc Bourquin, conseiller stratégique à la FHF.

La télémédecine dans les Ehpad

Autre priorité : améliorer les parcours de santé des patients chroniques. La FHF propose de former les professionnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) à un recours optimal aux urgences et de développer les équipes mobiles de gériatrie (EMG) et de soins palliatifs en permettant un élargissement de leurs domaines d’application en matière de suivi, de détection, d’orientation et de coordination.

« L’ensemble des Ehpad doit aussi être équipé dans les meilleurs délais pour accéder à la télémédecine », a revendiqué Cécile Chevance, responsable du pôle finance de la FHF.

Agir sur l’attractivité des carrières

La FHF insiste enfin sur la nécessité d’impulser une nouvelle dynamique en matière de ressources humaines au regard des enjeux démographiques. Un objectif qui implique, dans un contexte de pénurie médicale, de reconnaître les capacités paramédicales en faisant, par exemple, évoluer le décret de compétences infirmier et le référentiel d’activité des aides-soignants pour tenir compte de la réalité de l’exercice aux urgences. Elle suggère notamment d’intégrer dans le référentiel d’activité des aides-soignants la réalisation d’électrocardiogrammes (ECG) et les glycémies capillaires.

Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>