Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Politique de la ville | 11/10/2019

La feuille de route parie sur l’action locale

par Nathalie Levray
ANALYSE-JURIDIQUE_Dessin-de-Gros - NE PAS UTILISER POUR UN AUTRE ARTICLE Pascal_Gros

Malgré quarante ans de politique de la ville, la situation des habitants des quartiers prioritaires reste plus mauvaise qu’ailleurs. Depuis mi-2018, une feuille de route vise à garantir leurs droits aux habitants, favoriser leur émancipation et faire République. Le renouvellement urbain se poursuit et l’État mise sur ses plans Santé, Pauvreté et Égalité femmes-hommes. La rénovation des contrats de ville s’organise à une échelle intercommunale et les entreprises doivent s’engager.

Email Email

Après plus de quarante ans d’histoire, malgré une « amélioration de la situation », note l’Observatoire national de la politique de la ville dans son rapport 2018, les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sont « plus affectés par des parcours d’insertion plus erratiques », le « taux de chômage deux fois et demie plus élevé, conditions d’emploi plus précaires  ».Les trajectoires professionnelles y sont « impactées par les parcours scolaires plus courts » et un fort déterminisme social. Les jeunes peu ou pas diplômés et les femmes sont les plus touchées. Les chiffres en matière de pauvreté y sont mauvais : plus de quatre habitants sur dix (42,2 %) vivent sous le seuil de pauvreté (14,3 % dans le reste du territoire) ; un sur quatre renonce à des soins de santé faute d’argent.Mobilisation nationalePour tenter de remédier à cet état de fait, le président de la République a annoncé …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>