Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Grand âge | 06/02/2013

Alzheimer : l’apport de l’approche Montessori

par Hélène Delmotte

L’unité Alzheimer du CHRU de Montpellier propose à ses patients de se réengager dans des activités signifiantes. Une démarche bénéfique.

Email Email

En adoptant l’approche Montessori, l’unité cognitivo-comportementale du CHRU de Montpellier a engagé une véritable révolution culturelle. Il y a un siècle, Maria Montessori, médecin italien, concevait cette pédagogie fondée sur le principe « Aide-moi à faire seul ! », qu’un psychologue américain, le professeur Cameron Camp, a adaptée aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs dans les années 90. Le premier défi était de changer le regard sur des patients dits « déments », désorientés, ayant de grandes difficultés à communiquer, parfois prostrés ou agressifs.« Nous cherchons à connaître chaque personne, ses capacités préservées, mais aussi son histoire, ses habitudes de vie, ses centres d’intérêt, grâce à un questionnaire que ses proches remplissent avant son arrivée, et que nous complétons par nos …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>