Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Social | 18/10/2019

Accompagnement social : une crise mais de quoi ?

par Nathalie Levray
rupture corde lien © New_Africa-AdobeStock

Un récent rapport de l’Igas diagnostique une inquiétante crise de sens pour l’accompagnement social. La question de son efficacité se pose d’autant plus fortement dans un contexte de saturation des dispositifs et de massification des besoins. Selon l’Igas, « l’État social du XXIe siècle » doit passer à l’animation de réseaux pour soutenir des interventions sociales à visée d’émancipation individuelle et collective. Plutôt que d’évoquer une crise du travail social, les professionnels préfèrent parler de malaise alors qu’ils font face à des problématiques structurelles dont la résolution ne peut reposer sur le seul individu, et à l’absence de solutions de la part des pouvoirs publics.

Email Email

«Une crise de sens ». C’est ce que vivrait l’accompagnement social selon le rapport de capitalisation que lui a consacré Bénédicte Jacquey-Vazquez, membre de l’inspection générale des affaires sociales, en septembre 2018.Ce constat, présenté à partir d’un état des lieux effectué sur la base d’une vingtaine de rapports et travaux conduits entre 2015 et 2018, est centré sur l’accompagnement mis en œuvre par les professionnels salariés d’institutions publiques ou parapubliques ainsi que sur l’accompagnement social associatif, porté par des bénévoles ou des salariés.N’entrent pas dans le champ des conclusions les aidants familiaux, les services d’aide à domicile ou les interventions sociales d’organismes privés (assurances, mutuelles) ni celles mises en œuvre au sein des établissements médico-sociaux, même si, au demeurant, leur actualité laisse mesurer que leurs accompagnements puissent, tout autant, être …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>