Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Métiers | 30/10/2019

Grand âge et autonomie : la mission El Khomri propose une réforme organique

par Christelle Destombes
couple âgé © Daylight_Photo-AdobeStock

Suppression du concours d’aide-soignant, revalorisation des salaires, réformes des formations… Myriam El Khomri, missionnée pour revaloriser les métiers du grand âge, a présenté 59 propositions, évaluées à 825 millions d'euros dès 2020, dans son rapport remis à Agnès Buzyn le 29 octobre au ministère de la Santé. L’ex-ministre du Travail de François Hollande propose une "réforme organique" pour "réhumaniser" les métiers des quelque 830 000 salariés qui accompagnent les aînés.

Email Email

Salaires faibles, taux d’accidents du travail trois fois supérieur à la moyenne nationale, absentéisme fort, difficultés de recrutement, le constat est sans appel pour Myriam El Khomri. « Nous n’avons pas le choix, il faut un front uni pour conjuguer la qualité de vie au travail des professionnels et la qualité de service auprès des personnes en perte d’autonomie », a-t-elle déclaré.93 000 postes supplémentairesAlors que la France comptera 1,479 million de personnes en perte d’autonomie en 2025, la mission estime qu’il faudra créer 93 000 postes supplémentaires pour bien les accompagner (dont 60 500 pour augmenter le taux d’encadrement, et 5100 pour permettre de dégager des temps de coordination de 4 heures par mois dans les services à domicile) et former dans la même période 260 000 professionnels.Or, on enregistre – 25% de candidats aux concours d’aide-soignant et d’accompagnant éducatif et social, les passerelles sont inexistantes et les emplois …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>