Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Santé - médico-social | 26/11/2019

Un remède contre l’agressivité ?

par Solange de Fréminville
Agression aux urgences du CHR Dron à  Tourcoing ©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/Alexis Christiaen

Insultes, cris, menaces, plus rarement des coups… L’agressivité à l’égard des professionnels de santé est fréquente, alourdissant un quotidien déjà très chargé, en particulier aux urgences, en psychiatrie, et dans les établissements ou services accueillant des personnes âgées dépendantes.

Email Email

À la suite d’une série d’agressions, le personnel des urgences de Saint-Antoine (Paris) s’est mis en grève le 18 mars. Le mouvement a fait tache d’huile dans les services d’urgences de l’AP-HP et un peu partout en France. Comme si dans le contexte d’exaspération des soignants face aux conditions de travail, les violences subies étaient la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. « C’est ce qui a lancé le mouvement, il y avait un ras-le-bol général », se souvient Anne-Claire Rafflegeau, infirmière, membre du Collectif Inter-Urgences. L’insécurité est en effet l’un des principaux sujets de mécontentement, selon l’enquête menée par Bruno Lamy, secrétaire général adjoint de la CFDT Santé Sociaux, auprès de ses militants dans des services d’urgences hospitalières, au printemps dernier. « Les violences sont fréquentes, cela pèse sur le personnel », confirme Anne-Claire Rafflegeau.Signalements de violence« Aux urgences …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>