Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Municipales | 27/02/2020

L’UDES veut rendre visible l’ESS

par Eric Larpin
Maire et adjoints en france Élection municipale - bureau du Maire © Noble_Nature-AdobeStock

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire vient de faire une liste de quarante propositions pour interpeller les candidats aux municipales des 15 et 22 mars prochains. Avec un double objectif : contribuer à rendre plus visible l’ESS à l’échelon local et créer les conditions structurantes pour multiplier le nombre d’emplois de proximité.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Municipales 2020 : social, mon social, ne vois-tu rien venir ?

voir le sommaire

Même si les mairies n’ont pas directement la compétence ESS, si ce n’est via leur compétence générale, l’L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES), par la voix de son président Hugues Vidor, estime que : « c’est le niveau de collectivité qui favorise le mieux l’économie de proximité et apporte les réponses les plus pertinentes aux défis sociaux. Par ailleurs, les élections des conseils municipaux déboucheront sur celles des intercommunalités, qui ont bien, elles, le développement économique et l’ESS dans leurs attributions ».

Un adjoint à l’ESS dans toutes les mairies

C’est bien avant tout pour rendre l’ESS plus visible que l’UDES liste 40 propositions. « Parmi les plus emblématiques, nous souhaitons la création  »obligatoire » d’un adjoint au maire en charge de l’ESS, qui puisse agir en transversalité sur tous les secteurs municipaux : action sociale locale, alimentation dans les écoles, gestion des déchets, etc. Les communes n’ont très souvent pas de budget ESS. Il faut au moins un adjoint ! », poursuit Hugues Vidor.

Action sociale : sortir du plafond de 1,2 %

Une autre proposition forte consisterait à créer un guichet unique communal ou intercommunal ESS, à destination des TPE du secteur, pour faciliter leurs démarches administratives et accompagner les porteurs de projet en émergence. Parmi les autres mesures structurelles, l’UDES préconise aussi « de sortir de la règle de 1,2 %, qui contraint les communes à limiter la hausse de leurs dépenses de fonctionnement pour l’action sociale », comme l’indique Sébastien Darrigrand, directeur général.

Le retour des 10 000 emplois citoyens

Au-delà de ces mesures qui ont déjà été soumises aux candidats de 300 grandes villes de plus de 50 000 habitants (les autres seront sollicitées par les adhérents de l’UDES sur le terrain), le syndicat patronal reprend aussi son idée (pas retenue dans le PLF 2020) de créer 10 000 emplois d’utilité citoyenne, pour se substituer aux lacunes des PEC (Parcours emplois compétences), qui font défaut aux associations. Les propositions s’attardent aussi sur tous les dispositifs qui amplifient l’emploi dans l’ESS : territoires zéro chômeur de longue durée, coopératives d’activités et d’emploi, co-construction avec tous les acteurs. « L’ESS est d’avenir, car c’est une autre manière de co-construire l’action sociale », conclut Hugues Vidor, en souhaitant que ces propositions constituent une feuille de route pour certains nouveaux élus.

Pas de municipales sans ESS

Le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) propose un kit pour les « municipalESS » composé de 20 fiches pratiques pour outiller les futurs élus. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une démarche collégiale avec les acteurs d’ESS France et le Labo de l’ESS, « Pas de municipales sans ESS ». Pour ESS France, « les collectivités locales ont un rôle essentiel quant à l’impulsion à donner à l’ESS, aux soutiens à apporter avec une vision globale sur la durée, et à leurs rôles d’animation du territoire. Cela peut se traduire par la co-construction de plans pluriannuels pour agir en transversalité au sein de la collectivité locale mais aussi en articulation avec les échelles intercommunales et régionales.»

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>