Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Santé | 14/09/2020

En Pays de la Loire, l’exercice coordonné des équipes de soins en mode souple

par Christelle Destombes
Médecin stéthoscope © Denys-Prykhodov-AdobeStock

En Pays de la Loire, les équipes de soins primaires coordonnées localement autour du patient sont expérimentées depuis deux ans. Avec un modèle souple laissant une large initiative aux acteurs.

Email Email

Les équipes de soins primaires, introduites par la loi Santé de 2016, sont un ensemble de professionnels de santé autour d’un généraliste, choisissant d’assurer leurs activités de soins de premier recours sur la base d’un projet de santé. L’union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux des Pays de la Loire et l’URPS des infirmiers ont imaginé ensemble un dispositif plus souple que les maisons de santé, en lien avec l’ARS : expérimentées depuis 2018, les équipes de soins primaires coordonnées localement autour du patient (ESP Clap) sont une première marche vers l’exercice coordonné, que la mesure 25 du Ségur entend généraliser .Financer des actions hors nomenclatureMarine Rossignol a été recrutée par les URPS sur des fonds ARS en tant que chargée de mission pour modéliser le dispositif. « Le modèle devait être souple, ne nécessitant pas de structuration juridique pour les professionnels qui souhaitent réaliser …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>