Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

CCAS / CIAS | 29/04/2015

À Besançon, l’analyse des besoins sociaux est un constat

par Laure Martin
Besançon-UNE Arnaud 25 / Wikimedia commons

Besançon (Franche-Comté) a réalisé sa première analyse de besoins sociaux en 2002. Une manière de pouvoir engager un dialogue mais surtout pas un moyen de résoudre tous les problèmes.

Email Email

Cet article fait partie du dossier:

L'analyse des besoins sociaux, une nécessité pour les CCAS

voir le sommaire

«Des constats peuvent être dressés dans l’ABS, et servir de base à des discussions et à des mesures, mais cela n’induit pas nécessairement de lien direct avec la mise en œuvre d’actions », estime Gildas Manchec, directeur général du CCAS de Besançon et DGA de la ville. Selon lui, se saisir et transformer une observation en action est difficile pour l’ensemble des acteurs impliqués. À titre d’exemple, « il y a deux ans, notre ABS a fait un focus sur la pauvreté de l’enfance. La tentation aurait pu être de se dire qu’on va agir sur ce problème. Or, il s’agit d’une compétence départementale ! »Il faut selon lui avoir conscience que l’action sociale municipale ne pourra jamais couvrir l’ensemble des problèmes révélés par l’ABS. « L’ABS est une photo, c’est un constat, et je tiens à cette approche, …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>