Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

MÉTIER | 15/10/2015

Les éducateurs de jeunes enfants territoriaux

par Sophie Soykurt
EJE-éducateur jeune enfant © Photographee.eu-Fotolia.com

Si les éducateurs de jeunes enfants exercent leurs fonctions dans le cadre de la fonction publique hospitalière, plus de 60 % d’entre eux exercent dans le cadre communal et appartiennent à la fonction publique territoriale. Ils travaillent entre autres dans les structures d’accueil de la petite enfance (crèches, jardins d’enfants, haltes-garderies…).

1 Email Email

Comme ceux relevant de la fonction publique hospitalière (FPH), les éducateurs de jeunes enfants (EJE) territoriaux se répartissent en deux grades. Ils sont chargés de mener des actions qui contribuent à l’éveil et au développement global des enfants d’âge préscolaire.

Missions des EJE

En liaison avec les autres travailleurs sociaux et avec l’équipe soignante, les EJE territoriaux ont pour mission de favoriser le développement et l’épanouissement des enfants de moins de 6 ans, qui se trouvent pour un temps plus ou moins long hors de leur famille ou qui sont confiés à un établissement ou à un service de protection de l’enfance. Ces personnels peuvent également exercer leurs fonctions au sein d’un établissement ou service d’accueil des enfants de moins de 6 ans.

Accès au cadre d’emplois des EJE

Les éducateurs de jeunes enfants territoriaux sont recrutés après inscription sur une liste d’aptitude établie à l’issue d’un concours sur titres avec épreuves.

Outre les conditions générales d’accès à la fonction publique, les candidats au concours d’accès au cadre d’emplois des EJE territoriaux doivent être titulaires du diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (ou d’un titre ou diplôme équivalent).

Organisés par les centres de gestion pour les collectivités affiliées ou par les collectivités elles-mêmes lorsqu’elles ne sont pas affiliées, les concours comprennent une épreuve d’admissibilité (rédaction d’un rapport établi à partir d’un dossier portant sur une situation en relation avec les missions du cadre d’emplois, notamment la déontologie de la profession ; le rapport doit être assorti de propositions opérationnelles) et une épreuve d’admission (entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel). La réussite au concours ne valant pas recrutement, les lauréats doivent ensuite postuler auprès des collectivités et leurs établissements. Par ailleurs, un détachement ou une intégration directe dans le cadre d’emplois des éducateurs de jeunes enfants territoriaux sont également possibles.

Carrière et rémunération des EJE

Les EJE territoriaux bénéficient tout d’abord d’avancement d’échelon. Le grade d’éducateur de jeunes enfants comprend treize échelons, celui d’éducateur principal en compte onze. Les durées minimales et maximales du temps passé dans chacun des échelons de ces grades sont fixées par le statut particulier des EJE territoriaux (décret du 10 janvier 1995, article 14). D’autre part, ces agents peuvent également bénéficier d’avancement de grade.

Ainsi, les EJE qui ont atteint, au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est dressé le tableau d’avancement, au moins le 5e échelon de ce grade peuvent être nommés au grade d’éducateur principal de jeunes enfants. Ils doivent justifier d’au moins quatre ans de services effectifs dans un cadre d’emplois, corps ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

Concernant leur rémunération, les EJE territoriaux perçoivent un traitement indiciaire brut mensuel (soumis à retenues pour pension) qui varie de 1 515 euros à 2 600 euros environ en fin de carrière. Au traitement indiciaire, s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement, ainsi que certaines primes et indemnités.

 

Références

  • Décret n° 95-31 du 10 janvier 1995 portant statut particulier du cadre d’emplois des éducateurs territoriaux de jeunes enfants dans sa version consolidée au 1er février 2014.
  • Fiche « Les éducateurs de jeunes enfants », Direction générale de la cohésion sociale, avril 2013.
publier un commentaire

Réagissez à cet article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>