Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Soutien familial | 27/06/2016

Garantie contre les impayés de pensions alimentaires

par Gabriel Zignani
Email Email

Un décret du 24 juin précise les conditions d’attribution de l’allocation différentielle versée lorsque le parent débiteur s’acquitte intégralement de son obligation d’entretien fixée, par un accord écrit et signé avec le créancier, à un montant inférieur à celui de l’allocation de soutien familial.

Il précise également les conditions d’attribution de l’allocation de soutien familial versée lorsque l’un des parents au moins est considéré comme hors d’état de faire face à son obligation d’entretien ou au versement d’une pension alimentaire mise à sa charge par décision de justice, en définissant les situations permettant de caractériser ce critère.

Il réduit le délai minimal requis pour caractériser le respect par le débiteur de son obligation d’entretien ou du versement de la pension alimentaire, pour l’ouverture du droit à l’allocation de soutien familial.

Afin de faciliter la fixation des pensions alimentaires, il prévoit la possibilité pour le directeur de l’organisme débiteur des prestations familiales de transmettre à l’autorité judiciaire, sur sa demande, les informations qu’il détient sur la solvabilité et l’adresse du débiteur.

Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>