Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Social | 30/06/2016

Calcul de la clé de répartition des orientations des mineurs privés de la protection de leur famille

par Gabriel Zignani
Email Email

L’article 48 de la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant introduit un article L221-2-2 au sein du code de l’action sociale et des familles (CASF).

Cet arrêté crée une cellule nationale d’orientation et d’appui à la décision de placement judiciaire, qui est placée auprès de la directrice de la protection judiciaire de la jeunesse. Il précise en termes mathématiques la formule de calcul qui est encadrée par les dispositions de l’article R221-13 du CASF et explicite les paramètres de calcul.

Il crée une procédure contradictoire en cas de déclaration manifestement disproportionnée, par un département, du nombre de mineurs privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille pris en charge par le service de l’aide sociale à l’enfance en application d’une décision judiciaire à la cellule nationale d’orientation et d’appui à la décision de placement.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>