Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

[Billet] Santé | 18/01/2018

Des chiffres et des lettres – Olivier Mariotte, président de Nile

par Auteur Associé
Mariotte-Olivier © O. Mariotte
Email Email

1,5 milliard d’euros, voici pour les chiffres. La déclaration de notre ministre de la Santé (« l’hôpital est à bout de souffle ») n’était pas un vain mot. Il va falloir maintenant s’atteler à sa reconstruction, car les malades attendent et les contribuables ont déjà payé.

Pour les lettres, en voici quelques-unes qui se partagent la responsabilité de ce gâchis.

La FHF, qui vient de demander un crédit de près d’un demi-milliard d’euros. Imaginez-vous demander en urgence à votre banque une rallonge car vous êtes en cessation de paiement depuis de nombreuses années !

La DGOS, qui continue à être effecteur, gestionnaire et contrôleur de l’institution hospitalière : la ponte effrénée de circulaires et d’injonctions contradictoires (CAQUES ?) montre que l’État doit sortir de ce paradigme qui voudrait qu’il fasse tout du sol au plafond.

L’EHESP, qui forme un corps d’élite ignorant superbement le brassage culturel et managérial et reproduit les cadres comme les pains de la parabole : tous pareils.

Le compte n’y est pas ? Espérons que les chiffres seront meilleurs en 2018 afin que tout ceci ne reste pas… lettres mortes !

Références

  • Contact : olivier.mariotte@nile-consulting.eu
Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>