Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Agenda du secteur santé-social

Agenda | 11/02/2021

L’agenda 2020 du secteur santé-social

par La Rédaction
calendrier agenda © Gena96-AdobeStock

Journées d'études, colloques, séminaires… nous vous proposons un récapitulatif des événements à ne pas manquer dans le secteur sanitaire et social.

28 Email Email

15 avril 2021 – Conférence « Inceste et violences sexuelles » – à Toulouse et en distanciel

À destination des acteurs de l’action sociale, médicosociale, de la santé, du handicap et de la dépendance, de l’éducation, de l’enfance et de la jeunesse.

Animée par Pierre-Brice Lebrun, enseignant en droit, principalement dans le secteur social, sanitaire et médico-social. Il est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques, dont La protec-tion de l’enfance (Dunod, coll. aide-mémoire, 2020) et Droit à l’usage des psychologues (Dunod, coll. aide-mémoire, 2019), ainsi que le récent Droit en action sociale et médicosociale (Dunod, coll. aide-mémoire, 2021), décrit par l’éditeur comme une « véritable trousse à outils pour travailleurs sociaux et médicosociaux ».

Des affaires de violences sexuelles – imposées à des enfants, à des adultes – défrayent régulièrement la chronique, des histoires d’inceste, insoute-nables, reviennent sur le devant de la scène, et les professionnels, plus que les autres, sont confrontés – ou risquent d’être confrontés – à ces drames qui enflamment l’opinion publique. Il est donc utile, et probablement nécessaire, de reposer calmement le cadre légal, pour qu’ils soient armés quand ils se retrouvent face à pareille situation, pour qu’ils puissent les prévenir, et intervenir efficacement, en s’adressant aux bons interlocuteurs, en déclen-chant correctement les bonnes procédures : la victime ne sera réellement protégée, et son agresseur, poursuivi, qu’à ce prix.
Une réponse inadaptée, une procédure mal engagée, peuvent offrir l’impunité au coupable, et obérer les possibilités offertes à la victime d’être entendue.
Cette conférence fera sereinement le point sur ces questions difficiles.
Elle leur apportera des réponses précises, étayées, en provenance directe de différents codes.
Elle reprendra la définition des violences et des atteintes sexuelles (terme que l’on préfère désormais à celui d’abus), détaillera la notion de majorité sexuelle, trop souvent mal comprise, et celle du consentement des mineurs, et des majeurs protégés.
Elle expliquera la notion de viol entre époux, celle de harcèlement, et précisera ce qu’est exactement l’inceste.
Elle détaillera la manière de déposer plainte, ou de signaler (et à qui), ainsi que les délais de prescription.
Elle rappellera aussi que le mineur et le majeur protégé ont le droit – quel que soit leur âge – d’avoir des relations sexuelles, et qu’aucun règlement intérieur ne peut les priver de ce droit fondamental : certaines structures d’accueil et d’hébergement les interdisent, d’autres ont recours à des profes-sionnels du sexe, d’autres encore emploient des assistants sexuels, mais que dit exactement la loi sur ce sujet ?
Le cadre légal est un socle solide, pratique, une base confortable pour réfléchir à ses pratiques, les améliorer, anticiper les risques encourus pour mieux s’en prémunir, et les difficultés pour augmenter ses chances de les résoudre.

Inscription : 30 euros.

Pour toute information : Ifrass, 05 34 63 89 27, secretariatfc@ifrass.fr

19 mai 2021 – Conférence « Responsabilité des travailleurs sociaux et secret professionnel » – en distanciel

Objectifs :

  • Définir le cadre légal de la responsabilité pour aider les professionnels à identifier les risques encourus et à les limiter pour mieux s’en protéger et travailler avec plus de sérénité.
  • Rappeler le cadre du respect de la vie privée, du secret professionnel, de l’obligation de discrétion et de confidentialité.
  • Encourager les professionnels à s’interroger sur le respect de la vie privée des bénéficiaires, majeurs ou mineurs.
  • Définir le cadre légal de la transmission et du partage d’informations.
  • Rappeler le cadre légal de la révélation de l’information à caractère secret.
  • Convaincre les professionnels que le droit est une discipline ludique et stratégique qui apporte plus de réponses qu’elle ne pose de problèmes, et enrichir leurs pratiques.

Contenu :
Cette conférence reprendra les bases de la responsabilité (morale, civile, pénale, disciplinaire) des mineurs, des majeurs accompagnés, des structures, des professionnels et de leur hiérarchie.
Elle rappellera que la responsabilité, parfois lourde à porter, est l’indispensable contrepoids de la liberté, qui permet à chacun d’exercer ses droits, de prendre les risques de son choix et d’en assumer les conséquences, à condition de ne pas nuire à la liberté d’autrui.
Elle rappellera que le « secret partagé » n’existe pas (pas plus que le « secret missionnel » lié à la protection de l’enfance), que l’accès aux « informations à caractère secret » n’est possible que certains cas, très limités, très encadrés, et uniquement entre professionnels soumis au secret.
Elle détaillera le cadre légal du partage, de la transmission et de la révélation des informations.
Elle questionnera les professionnels sur le respect de la vie privée de la personne accompagnée, sur la nécessité de respecter son intimité, ses choix de vie, et la confidentialité des informations qui le concernent …

Intervenant : Pierre-Brice Lebrun, enseignant en droit principalement dans le secteur social, sanitaire et médico-social. Vice-président d’honneur de la Ligue Française pour la Santé Mentale, il est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques, publiés essentiellement chez Dunod, comme le Droit à l’usage des psychologues (2019), La protection de l’enfance (2020) et le Droit en action sociale et médicosociale (2021).

Inscription : 30 euros.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec le Pôle Formation/LFSM au 01 42 66 20 70 ou par mail : pole.formation@lfsm.fr

9 juin 2021 – Conférence « Les écrits professionnels : quelles responsabilités ? » – en distanciel

Objectifs :

  • Encourager les professionnels à s’interroger sur le contenu et l’utilité de leurs écrits.
  • Permettre aux professionnels de mesurer la portée juridique de leurs écrits.
  • Convaincre les professionnels qu’il est possible de simplifier les écrits et d’en réduire le nombre pour améliorer les pratiques (on peut écrire mieux en écrivant moins).
  • Enrichir les écrits en les rendant plus efficaces.
  • Limiter les risques encourus par leur rédacteur (ce n’est jamais le signataire, qui assume la responsabilité d’un écrit, mais toujours son rédacteur, qui choisit les mots employés et doit en assumer les conséquences).
  • Rappeler le cadre du respect de la responsabilité professionnelle.
  • Rappeler le cadre du respect de la vie privée, du secret professionnel et du partage d’informations.
  • Détailler les différents écrits destinés à la justice (signalement, rapport, requête, etc.) et la manière de les rédiger.

Contenu :
Cette conférence reprendra les bases du respect de la vie privée et du secret professionnel, qui s’appliquent autant à l’oral qu’à l’écrit. Elle rappellera que les droits du mineur, du majeur protégé, du porteur d’un handicap et de la personne âgée dépendante doivent aussi être respectés, et abordera « le travail avec les familles ». Elle expliquera que le « secret partagé » n’existe évidemment pas, ce qui n’empêche en aucun cas – bien au contraire – de travailler en équipe ou avec des partenaires. Elle détaillera les différences entre le partage et la révélation d’une information, ainsi que les situations où le secret professionnel peut être levé. Elle développera les différences entre une information « à caractère secret » et une information factuelle. Elle rappellera que l’accès aux informations « à caractère secret » (et donc au dossier) n’est possible que dans certains cas, très limités, très encadrés, uniquement aux professionnels astreints au secret ou – pour les informations à caractère médical – aux professionnels de santé astreints au secret (le but étant de limiter l’étiquetage, parfois inconscient, et de préserver le « droit à l’oubli » qui protège la vie privée de chacun).
Elle questionnera sur la notion d’information « strictement nécessaire » et sur ces « évènements indésirables » qui doivent de plus en plus être signalés, sans que l’on sache précisément ce qu’il advient de ces écrits (dont la légalité est très discutable), ni, d’ailleurs, ce qui est réellement « indésirable ».
Elle amènera les professionnels à mesurer la portée juridique de leurs écrits, et à réfléchir sur la manière dont ils les diffusent ou les conservent.
Elle rappellera que tout écrit qui concerne « l’usager » doit apparaître dans son dossier – auquel il a accès sans entraves ni procédure ni rendez-vous – et s’interrogera sur la volonté de plus en plus affirmée des professionnels – ou des structures qui les emploient – de protéger leurs écrits de « l’usager » tout en les partageant avec leurs partenaires. Elle s’interrogera enfin sur l’intérêt de certains écrits, souvent moins utiles à « l’usager » qu’aux professionnels ou aux structures qui les emploient pour justifier de leur travail et satisfaire leurs financeurs, et tentera de convaincre les participants qu’un dossier épais est un dossier suspect : il témoigne probablement que personne, dans la structure, n’a de vision synthétique de la prise en charge, et que personne, dans la structure, n’en maîtrise le contenu …

Intervenant : Pierre-Brice Lebrun, enseignant en droit principalement dans le secteur social, sanitaire et médico-social. Vice-président d’honneur de la Ligue Française pour la Santé Mentale, il est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques, publiés essentiellement chez Dunod, comme le Droit à l’usage des psychologues (2019), La protection de l’enfance (2020) et le Droit en action sociale et médicosociale (2021).

Inscription : 30 euros.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec le Pôle Formation/LFSM au 01 42 66 20 70 ou par mail : pole.formation@lfsm.fr

17 juin 2021 – Conférence « Concilier devoir de protection et respect des droits des personnes accompagnées » – à Toulouse et en distanciel

À destination des acteurs de l’action sociale, médicosociale, de la santé, du handicap et de la dépendance, de l’éducation, de l’enfance et de la jeunesse.

Animée par Pierre-Brice Lebrun, enseignant en droit, principalement dans le secteur social, sanitaire et médico-social. Il est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques, dont La protec-tion de l’enfance (Dunod, coll. aide-mémoire, 2020) et Droit à l’usage des psychologues (Dunod, coll. aide-mémoire, 2019), ainsi que le récent Droit en action sociale et médicosociale (Dunod, coll. aide-mémoire, 2021), décrit par l’éditeur comme une « véritable trousse à outils pour travailleurs sociaux et médicosociaux ».

La loi du 2 janvier 2002 rappelle que les structures doivent garantir à leurs « usagers » le plein exercice de leurs droits fondamentaux.
Elles doivent adapter en conséquence leur règlement intérieur et leur organisation : ce n’est pas à l’usager de s’adapter, mais au dispositif de se mettre en place autour de lui. L’exercice de ses droits fondamentaux – que l’on dit naturels et imprescriptibles – n’a pas à être revendiqué pour être mis en place : il doit être à tout moment effec-tif, sans démarche, procédure ou autorisation particulière, c’est-à-dire inclus dans le fonctionnement quotidien de la structure. Il ne s’agit pas d’une tolérance accordée à quelques procéduriers, ou utilisée comme récompense. L’exercice des droits n’a rien d’exceptionnel : garanti par la Constitution, il relève de la liberté de chaque citoyen, et l’usager est avant tout un citoyen.
Cela peut évidemment poser un problème lorsque le citoyen en question, mineur ou majeur vulnérable, a besoin d’être protégé, de lui-même et d’autrui : il s’agit alors, pour les professionnels et les établissements, d’articuler respect des droits et devoir de protection, ce qui n’est pas toujours simple. Il arrive que leur méconnaissance du cadre légal de la responsabilité les pousse à interdire, à entraver, à réglementer, à limiter la liberté des bénéficiaires – ce que la hiérarchie fait parfois avec leurs enca-drants – pour avoir l’illusion de se prémunir de risques bien souvent imaginaires. Elle les conduit aussi à se retrancher derrière des tas d’autorisations et de protocoles bien souvent inutiles. L’envie de protéger – et de se protéger – est louable, mais les conséquences sont difficilement acceptables. Le bénéficiaire n’a pas à renoncer à l’exercice de ses droits pour le bien-être de ses encadrants. Il a déjà, souvent, une vie plus compliquée que la moyenne : ne devrait-on pas – comme au curling – balayer devant lui pour la lui simplifier plutôt que de lui ajouter en permanence des obstacles ?
Cette conférence permettra aux professionnels de réinterroger leurs pratiques, de revisiter le cadre réglementaire et législatif de leur intervention.
Elle engagera une réflexion éthique et juridique sur les notions d’autonomie et de protection des usagers en lien avec la mission et les objectifs des établissements : leur rôle n’est-il pas aussi de promouvoir l’autonomie de celles et ceux qu’ils accompagnent ?
Elle aidera à identifier les écueils et à envisager les leviers permettant la mise en oeuvre d’accompagnements respectueux des droits des personnes et des contraintes légales. Elle rappellera quels sont les droits fondamentaux qui doivent être respectés, et en précisera le cadre légal (santé, sexualité, accès au dossier, expression, respect de la vie privée et confidentialité des informations à caractère secret, liberté d’aller et venir, etc.). Elle aura des vertus apaisantes et rassurera les professionnels convaincus d’être responsables de tout en reconstruisant devant eux le cadre légal de leur responsabilité : ils gagneront ainsi en sérénité et en efficacité.

Inscription : 30 euros.

Pour toute information : Ifrass, 05 34 63 89 27, secretariatfc@ifrass.fr

publier un commentaire

Réagissez à cet article

  1. Bonjour à l’équipe de rédaction de la Gazette Santé Social
    Ce message pour vous demander s’il est vous est possible d’inscrire dans votre agenda en ligne l’événement suivant organisé par ASKORIA, école de formation aux métiers de l’intervention sociale (4 sites en Bretagne : Rennes, Saint-Brieuc, Lorient, Morlaix – http://www.askoria.eu) : Le Salon des Expérimentations et Innovations Solidaires (2ème édition – SEIS#2)qui se tiendra à Rennes les 13 & 14 octobre 2017.

    Un Salon gratuit, ouvert à tous, qui a vocation à permettre à tout un chacun de « faire le plein d’idées solidaires » en rencontrant et échangeant avec les acteurs et défricheurs des nouvelles solidarités dans les champs de la culture, de entrepreneuriat social, des handicaps, du numérique, de la citoyenneté et de la participation, de la santé et du bien être, de l’emploi, de la formation et de l’insertion, de l’intergénérationnel..
    Un salon qui prendra la forme de mini-conférences et ateliers, projections audiovisuelles, ateliers, hackathon, village des exposants…

    Pour tout savoir sur notre Salon (programmation, espace presse et média, infos pratiques, 1ère édition…), une adresse : http://www.askoria.eu/seis

    Merci de l’attention que vous porterez à ce message

    Cordialement

    Fabrice Couraud (06 28 09 84 08)

  2. Bonjour,
    Est il possible de referencer notre salon dans votre agenda? Il s’agit du salon Santé en Nord qui se tiendra à Lille le 18 Octobre 2017.

    Santé en Nord s’impose comme le rendez-vous unique au Nord de Paris sur les carrières du social, médical et paramédical et ouvre ses portes à tous ceux qui souhaitent s’orienter dans ce secteur :

    5000 visiteurs venus en 2016 pour se renseigner sur :
    •les universités, lycées et écoles en Hauts-de-France
    •les organismes de formation et de prévention
    •les offres d’emploi sur le territoire
    •les conférences thématiques

    !Quelles formations existent sur le secteur ?
    !Quels métiers exercer, quels sont les profils recherchés ?
    !Comment faire évoluer ma carrière ?
    !Travailler dans une entreprise de santé ?
    !Où décrocher un job dans la santé en Hauts-de-France ?

    Autant de questions qui trouveront leurs réponses sur le salon Santé en Nord, avec ses 50 exposants venus présenter leurs programmes de formation, mais aussi des offres d’emploi.

    Zoom sur la dépendance (personnes âgées et personnes en situation de handicap)

    Pour cette 8ème édition du Salon Santé en Nord, c’est le thème de la dépendance, notamment des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, qui sera mis à l’honneur par le biais d’interventions de spécialistes et autres ateliers pratiques.

    PLus d’infos et inviations sur : http://www.lavoixletudiant.com/salons/salon-sante-en-nord-emplois-formations-prevention/

    Je vous remercie par avance,
    Bien cordialement

  3. Bonjour,

    L’association du Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital (RPH) – École de Psychanalyse organise deux fois par an un colloque destiné au plus grand nombre.

    Le RPH a mis en place une clinique adressée à celles et ceux qui veulent rencontrer un psychothérapeute ou un psychanalyste. Deux dispositifs visent à faciliter cette rencontre: la CPP (Consultation Publique de Psychanalyse) et le Setu? (Service téléphonique d’urgence).

    C’est également un lieu de formation qui vise un objectif fondamental : travailler et définir la position du psychothérapeute et du psychanalyste dans sa clinique. C’est un lieu privilégié de réflexion et de formation.

    Dans ce sens, nous souhaiterions faire apparaître dans votre agenda l’annonce du prochain colloque du RPH intitulé :

    Les trois temps de l’Oedipe
    Acte 1 : Mère, enfant, phallus. L’étoffe d’un désir.

    Il aura lieu le 18 Novembre 2017 de 9h à 16h à l’Espace Vinci, 25 rue des Jeûneurs 75002 Paris.

    Je vous remercie par avance de nous confirmer si cette publication peut entrer dans votre champ d’intervention.
    En nous contactant à l’adresse mail rphcommunication@gmail.com nous pouvons vous faire parvenir l’affiche de l’évènement, le programme de la journée ainsi que la plaquette de présentation du RPH.

    Merci d’avance de votre retour

    Bien cordialement,

    L’équipe organisatrice

  4. Bonjour, pouvez-vous inclure dans cet agenda une journée d’étude organisée le 19 décembre à Lille par le CREAI Hauts-de-France et le GREC’H: « C’est quand qu’on va où? Comprendre et s’approprier le puzzle des réformes médico-sociales à venir ».
    A travers différentes interventions et tables-rondes, la journée permettra d’accompagner les acteurs dans la compréhension et l’appropriation de « l’image qui sera constituée par les pièces du puzzle des réformes actuelles » (Serafin PH, Réponse Accompagnée Pour Tous, nouvelles nomenclatures des ESSMS, EPRD, réforme des diplômes…).
    Vous pouvez me contacter à l’adresse ci-dessus afin que je vous fasse parvenir le programme détaillé et le bulletin d’inscription. Vous trouverez de plus amples renseignements sur cette page: http://www.creaihdf.fr/content/programme-detaille-de-la-journee-detude-c%E2%80%99est-quand-qu%E2%80%99-va-o%C3%B9-comprendre-et-s%E2%80%99approprier-le

    Merci d’avance pour votre retour.

  5. Bonjour,
    Pourriez-vous inscrire dans votre agenda une journée organisée par la collectivité « Le Pays Sud Toulousain », le festival chorégraphique « NeufNeuf » sur le thème « L’art et la toute petite enfance : un projet de territoire novateur » qui aura lieue le 10 novembre 2017 à Fousseret.
    Le lien: http://www.trigone.pro/event/journee-art-creativite-et-petite-enfance-dans-le-pays-sud-toulousain/
    Merci,
    Cordialement,
    Pascal Bély
    Membre du comité d’orientation stratégique de la Gazette Santé Social

  6. Bonjour,
    Vous serait il possible de relayer notre congrès dans votre agenda?

    Son titre est « Pratiques actuelles avec les familles », à Toulouse, les 31 mai 1 et 2 juin 2018.
    https://www.congres-eftacim-iac-2018.eu
    Aujourd’hui, dans le champ de l’action sociale ou de la santé se développent des initiatives insuffisamment connues qui associent les familles à l’accompagnement d’un sujet vulnérable. Ces initiatives conçues à partir des réalités de terrain confirment toutes la nécessité, la pertinence et l’intérêt du travail relationnel avec l’entourage.
    L’horizon de ce congrès européen – réunissant chercheur, thérapeutes familiaux, professionnels de terrain – est de proposer un temps et un espace de rencontre à tout acteur du champ éducatif, social, psychologique, médical ou psychothérapeutique qui s’interroge sur ses pratiques avec les familles, afin de lui permettre de s’enrichir des différences.

    En vous remerciante votre concours.
    Cordiales salutations
    Le Comité d’organisation.

  7. Merci de bien vouloir annoncer la journée-débat,inscription gratuite sur réservation:

    jeudi 15 mars 2018
    9h30-17H
    Centre culturel Aragon-Triolet. Orly (94)

    MÉMOIRES, BANLIEUE(S), ADDICTIONS

    Informations et réservation sur:
    http://www.passerelleorlysud.org

    A partir du documentaire Ces Jeunes Qui Tombent (52′) de Cécile Favier et Azzedine Zoghbi,
    cette journée est l’occasion de :
    • Retracer l’histoire méconnue de l’usage des drogue dans les quartiers populaires depuis la fin des années 70.

    • Reconnaître cette histoire comme mémoire à part entière des quartiers populaires.

    • Prendre conscience de cette histoire oubliée.

    • Alimenter la réflexion sur les usages actuels des toxiques auprès de la communauté éducative (collèges, lycées), des familles, des centres sociaux.

  8. Madame,

    Le RPH-Ecole de psychanalyse organise deux fois par an un colloque sur un thème en rapport avec la psychanalyse. Ces colloques s’adressent aux professionnels mais également aux étudiants.

    Le prochain colloque portera sur le thème « Les trois temps de l’Œdipe. Acte 2 : Entrée en scène du père » et se déroulera le samedi 7 avril 2018.

    Avez-vous la possibilité de diffuser cette information dans votre agenda ?

    Nous vous remercions par avance de votre réponse et restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

    Bien cordialement,

    L’équipe organisatrice du colloque.

  9. Bonjour,

    Je souhaite recevoir le dates des évènements du types conférences en lien avec le secteur médico social, mais uniquement dans les cotes d ‘Armor. Savez vous où je peux m’inscrire pour ne pas rater les dates?
    En vous remerciant , belle journée à vous.

    Mirdine.

  10. Bonjour,
    FAMILLES SOLIDAIRES lance l’Appel à projets LACHPA. Cet appel à projets s’adresse directement à des aidants qui ont un projet d’habitat partagé et accompagné pour un de leur proche, fragilisé par l’âge ou le handicap. Lancé depuis le 1er Juin 2018, #LACHPA offrira aux 10 lauréats un accompagnement spécifique de 5 jours de formation et 20 jours de conseil autour de thématiques précises. 3 Grands Gagnants parmi les 10 lauréats se verront financer la construction de leur projet par FAMILLES SOLIDAIRES et ses partenaires. Fin des candidatures prévues le 14 juillet 2018 à minuit.

    Si vous êtes intéressés pour candidater ou diffuser notre appel à projets contactez-nous ! Plus d’infos sur http://www.lachpa.fr !

    Merci d’avance,

    L’équipe de FAMILLES SOLIDAIRES

  11. Bonjour, je cherche désespérément des formations dans le champ du social (parentalité, management,..) sur TOULOUSE ! Avez-vous des sites internet à me communiquer qui pourraient m’intéresser ? Merci beaucoup

  12. Bonjour,
    Pourriez-vous mentionner le congrès de la société française de télémédecine qui aura lieu les 6 et 7 décembre ?

    Congrès de la Télémédecine
    « Réussissons ensemble la télémédecine : 2018 l’année du patient »

    C’est en grande partie grâce à vous, acteurs et porteurs de projet, que 2018 est l’année de la télémédecine en France !

    Redonner à chaque français la même chance d’avoir un professionnel de santé accessible lorsqu’il en a besoin, est bien l’objectif que nous partageons tous.
    Tout au long de ce congrès, nous allons aborder ensemble comment penser différemment le parcours de soins au plus près des besoins des patients et comment cette pratique médicale qu’est la télémédecine va fluidifier ces parcours.

    Comme vous le découvrirez dans le programme, nous souhaitons que la parole soit donnée aux patients au centre des dispositifs. Ainsi l’avis d’un jury citoyen nous apportera l’éclairage nécessaire tout au long du congrès pour réussir nos projets de télémédecine.
    2018, réussissons ensemble la télémédecine en France !

    Le défi est là et ces 2 journées riches en partages d’expériences vont être centrés sur les questions éthiques et scientifiques :
    Lutter contre l’inégalité d’accès aux soins,
    Co construire les actions de télémédecine en impliquant les professionnels de santé, ingénieurs, industriels, juristes, sociologues et les patients,
    Innover les organisations de soins en impliquant tous les professionnels de santé (IPA) au service du patient
    Favoriser et organiser les actions de formation des acteurs, en impliquant les patients partenaires
    Simplifier avec bon sens la santé numérique au sens large, au service du patient
    Impliquer les acteurs dans des démarches à la fois de qualité des soins et de recherche scientifique

    ​Au nom du comité scientifique de la Société Française de Télémédecine, nous vous souhaitons à toutes et tous un excellent congrès qui fera nous en sommes sûrs une fois de plus avancer la réflexion sur la mise en œuvre de la télémédecine et du numérique en santé en France.

    Plus d’informations : https://www.sf-telemed.org/accueil.html

    merci part avance

  13. Bonjour,
    Pourriez-vous insérer dans votre agenda notre prochaine Journée Nationale d’Etude du 8 Novembre 2019 ?
    Le thème : « Accueillir, rencontrer, accompagner. De l’accès aux droits fondamentaux à la promotion de la personne ».
    Dans un contexte de changement économique et technologique au rythme effréné, aggravant les inégalités et la précarisation sous toutes ses formes, les politiques sociales ne semblent plus jouer leur rôle de réduction des effets de la pauvreté. Les institutions sociales ainsi que les collectivités territoriales sont, quant à elles, confrontées à une réduction des budgets sociaux. Les Assistants de Service Social ont alors à se mobiliser pour l’accès des personnes aux droits fondamentaux tel que définis dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et la définition du travail social.
    De nombreux rapports font état de ces changements. Ainsi, un rapport de l’IGAS publié en 2018 et intitulé « L’accompagnement social » dresse un état des lieux des politiques d’accompagnement social et des transformations profondes qui se sont produites depuis quelques années. De même, l’ANAS est régulièrement interpellée par les praticiens qui s’interrogent sur le devenir de la profession et le sens de son action.
    Il est donc important d’avoir des clés pour comprendre les changements sociétaux actuels:
    - Le passage des politiques sociales d’un rôle de protection universelle inconditionnelle à une politique d’activation des individus ;
    - Des budgets de plus en plus restreints ont pour effet : rationalisation, standardisation des tâches, recherche d’efficacité et injonction à la transparence ;
    - Les personnes sont de plus en plus nombreuses à faire appel aux travailleurs sociaux. Faute de politiques de prévention leurs situations sont souvent plus complexes et dégradées.

    Dans ce contexte, de nombreuses questions se posent aux professionnel(le)s :
    - Comment assurer un accompagnement individuel et collectif dans le respect de la définition du travail social inscrite dans le CASF ?
    - Comment garantir aux personnes un accès effectif aux droits humains?
    - Comment faire valoir et faire reconnaître nos compétences ?
    - Comment continuer à faire vivre des pratiques respectueuses de la déontologie ?

    Au cours de cette journée d’étude, nous chercherons à comprendre les changements à l’œuvre sur le plan social et leurs répercussions sur la pratique de la profession. Il s’agira d’analyser l’actuel paradigme et de dégager les modalités d’adaptation du service social ainsi que les défis à relever. Nous allons partager nos expériences, réfléchir aux mutations indispensables et réaffirmer les invariants.
    A l’issue de cette journée, des groupes de travail pourront poursuivre l’analyse et l’élaboration.
    Lien pour s’inscrire : https://www.anas.fr/Accueillir-rencontrer-accompagner-De-l-acces-aux-droits-fondamentaux-a-la-promotion-de-la-personne_a1355.html
    Avec tous nos remerciements, cordialement,
    Françoise Rouast vice-présidente de l’ANAS.

  14. Bonjour,

    Est-il possible de relayer dans votre agenda, l’information suivante :

    Le 12e Congrès Vents d’Ouest se tiendra les 26 et 27 novembre 2020 au Palais du Grand Large de St Malo : « Addictions : ouvrir les dialogues avec les enfants, les conjoints, les proches, les familles, les personnes consommatrices, les équipes, par des pratiques systémiques coopératives dans tous les contextes d’intervention ».

    Ce Congrès concerne autant les services spécialisés en addictologie que tous ceux qui sont confrontés dans leur exercice professionnel à des situations où l’addiction affecte les personnes de manière directe ou indirecte. Chaque personne affectée d’une addiction, en touche plusieurs autres selon les situations. Ouvrir les dialogues, c’est ouvrir les dialogues entre les personnes affectées par les addictions et ouvrir les dialogues entre les professionnels qui sont chargés de les accompagner.

    Nouveautés et « bonnes nouvelles » cette année en 2020 :
    - Le Congrès est accessible en présentiel à St Malo et en distanciel (en live) depuis votre institution si vous ne pouvez pas vous déplacer,
    - Possibilité de bénéficier d’un accès forfaitaire collectif au Congrès en distanciel pour l’ensemble de votre équipe, [à spécifier que dans les contacts hors grand ouest et Ile de France)
    - L’intégralité des vidéos du Congrès seront accessibles pendant 6 mois, quel que soit l’option choisie (présentiel ou distanciel) : Les vidéos des 39 interventions (7 conférences plénières, 10 conférences simultanées et 22 ateliers simultanés), les présentations diaporamas et articles complémentaires.

    Pour retrouver davantage d’informations, le programme et le dossier thématique de ce congrès : https://www.pegase-processus.fr/evenement/12eme-congres-vents-douest/

    Merci d’avance et je reste à disposition pour tous renseignements complémentaires,

    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>