Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Épargne | 22/06/2018

À Nantes, les pauvres aussi ont le droit d’épargner

par David Picot
Crédit-municipal-de-Nantes © Ville de Nantes

Le Crédit Municipal de Nantes vient de lancer un dispositif expérimental de micro-épargne solidaire accompagnée. Réalisée notamment en partenariat avec le CCAS, cette première française vient élargir la panoplie de solutions bancaires et financières mobilisables pour les personnes en situation de fragilité.

Email Email

Le concept de microfinance permet idéalement une accumulation de l’épargne et des octrois de crédits adaptés aux besoins. Elle associe donc microcrédit et micro-épargne. En France, sur les 2,4 millions de personnes en situation de fragilité financière, 500 000 n’ont pas accès au système bancaire. Et au-delà du compte courant, celles qui y accèdent, se voient essentiellement proposer des solutions centrées sur l’aspect « crédit/microcrédit ». Autrement dit, la solution de l’épargne n’était pas envisagée… jusqu’à ce que le Crédit Municipal de Nantes (Loire-Atlantique) lance une expérimentation en février 2018 .Convention CCAS-Crédit Municipal« Nous proposons le microcrédit depuis 2000 », explique Jean-François Pilet, son directeur général. « Nous avons toutefois considéré qu’il manquait cet outil de micro-épargne à la palette des services présentés à nos clients, pour favoriser l’inclusion bancaire ». La …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>