Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Coronavirus | 22/04/2020

Les centres de rétention restent ouverts

par Brigitte Menguy
centre de rétention coronavirus Blinova-AdobeStock

Malgré l’épidémie sanitaire, les centres de rétention administrative dans lesquels plus de 150 personnes sont retenues restent ouverts. C’est ce qu’a décidé, le 27 mars, le Conseil d’État et ce, en dépit de la mise en garde de nombreuses associations qui craignent une détérioration de la santé de ces personnes.

1 Email Email

Cet article fait partie du dossier:

Coronavirus : les professionnels de la santé et du social répondent présents

voir le sommaire

Plusieurs associations et organisations professionnelles ont demandé au Conseil d’État d’enjoindre au Gouvernement de fermer temporairement les centres de rétention administrative où sont retenus des étrangers en situation irrégulière en attente de leur éloignement. Leur demande est fondée notamment sur les « carences » de l’État dans l’accès aux soins des personnes retenues. Car selon les associations et organisations requérantes, les conditions de fonctionnement des centres de rétention administrative seraient « susceptibles de porter atteinte au droit au respect de la vie ou au droit de recevoir les soins que requiert l’état de santé » des personnes retenues, comme des personnels.

Pour autant, dans sa décision du 27 mars (req. n° 439720), le juge des référés a rejeté cette requête, observant tout d’abord que seulement 152 personnes étaient encore retenues dans ces centres, qui sont en capacité d’accueillir 1 800 personnes. Il a rappelé que des instructions spécifiques à la prévention à la lutte contre l’épidémie de Covid-19 y avaient été transmises et a estimé qu’il n’y avait pas de preuves de carence dans l’accès aux soins des personnes retenues, ou dans la mise à disposition de produits d’hygiène.

Le Conseil d’État a en outre rappelé que les étrangers concernés ne peuvent être placés ou maintenus en rétention que pour le temps strictement nécessaire à leur départ. Reste à savoir quand ce départ aura lieu à l’heure où les déplacements sont interdits…

Thème abordé

Sommaire du dossier

publier un commentaire

Réagissez à cet article

  1. Bonjour je voulais savoir mon conjoint et sortie du centre de retention il y a un mois et demi et a était remis directement en garde à vue donc il n et même pas sortie du centre et il et partie en maison d arret il lui on remi 1 mois et demi pour une affaire intérieure il sort bientôt .j espère qu il ne vont pas le remettre en centre de retention alors qu il devait en sortir.va t il être libre ou pas en sachant que c’est papies ne son plu a jour merci

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>