Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Grand âge | 29/09/2020

Il faut trouver le bon dosage entre la sécurité et la liberté

par Laure Martin
Balance © J.Zhuk-AdobeStock

Le Congrès national des âges et du vieillissement tire les enseignements de la crise sanitaire et du Ségur de la Santé sur les premiers contours de la loi Grand âge et autonomie. Si la crise sanitaire peut expliquer la nécessité de restreindre les libertés, il faut trouver le bon dosage et individualiser la réponse en fonction des établissements. Et il apparaît essentiel d’accorder une plus grande place à la parole des personnes âgées, des familles et des professionnels pour définir au mieux leurs attentes.

Email Email

L’éthique a été une question fondamentale pendant la gestion de la crise sanitaire. Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a d’ailleurs été sollicité à trois reprises pendant cette période « afin de poser des jalons et donner des repères face à la complexité de la situation », a fait savoir Karine Lefeuvre, vice-présidente du CCNE.Les saisines ont porté sur les enjeux éthiques face à la pandémie, sur le confinement en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et sur la période du déconfinement.Créer des espaces de réflexionDans le cadre de ce travail, le CCNE a cherché à établir le juste équilibre entre les droits fondamentaux des personnes et l’atteinte à ses droits. « Nous avons insisté sur le fait que la crise sanitaire peut expliquer la nécessité de restreindre les libertés, mais il ne faut pas sacrifier l’essentiel. Il faut parvenir à trouver le bon dosage, la solution la plus adéquate et …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>