Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Santé | 14/10/2020

Le Cese demande des moyens pour préserver la capacité d’anticipation des hôpitaux

par Laure Martin
hôpital couloir lit © Beerkoff-AdobeStock

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a rendu public le 13 octobre son avis portant sur « L’hôpital au service du droit à la santé ». Une réflexion présentée dans un contexte de crise sanitaire, mais déjà amorcée avant le Covid-19. La détérioration de la situation des hôpitaux a conduit à de nombreuses pétitions déplorant les fermetures de lits, de services ou d’établissements et dénonçant l’insuffisance des moyens ainsi que la dégradation continue des conditions de travail. Outre les représentants des usagers, les acteurs du service public de l’hôpital ou encore les Cese régionaux (Ceser), le Cese a pris en compte l’opinion des citoyens via une plateforme de consultation numérique qui a recueilli 70 000 participations. Dans son avis, le Cese présente dix-huit préconisations pour certaines inspirées de cette participation citoyenne, pour rétablir un fonctionnement de l’hôpital adapté aux besoins, mieux l’intégrer dans les territoires et refonder la gouvernance en santé.

Email Email

« Cet avis est né dans un contexte exceptionnel, avec la crise des hôpitaux qui mobilise les soignants depuis quelques années pour obtenir des moyens à la hauteur des besoins, et qui devraient redonner ses lettres de noblesse à la France pour la qualité des soins. Le Covid-19 nous montre aujourd’hui qu’il faut préserver la capacité d’anticipation par la pérennité des moyens dédiés à la santé. Car ces établissements sont des maillons majeurs pour l’accès aux soins de tous », a résumé Aminata Koné, présidente de la section des affaires sociales et de la santé du Cese.Investir sur les soignantsPour agir dans ce sens, le Cese encourage à une réforme de la gouvernance de l’hôpital. Pour y parvenir, il est impératif de « réviser les salaires. Le Ségur de la santé a certes acté une revalorisation de 183 euros nets mensuel pour les infirmiers, mais malgré cette hausse, la France reste en-dessous de la moyenne de l’OCDE », a soutenu Sylvie …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>