Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Tribune | 07/12/2020

« Laissez s’épanouir les centres de santé ! » – Docteur Hélène Colombani, présidente de la FNCS

par Auteur Associé
Docteur Hélène Colombani, présidente de la fédération nationale des centres de santé © FNCS

Alors que de nombreuses collectivités locales se lancent dans la création de centres de santé pour répondre aux manques de soignants sur les territoires, le Gouvernement propose un amendement injuste visant à réguler leur installation, au nom d’une prétendue surdotation territoriale.

Email Email

On attendait, après le Ségur de la santé, une vraie réflexion sur la structuration de l’offre des soins primaires. L’arrivée brutale d’un tel amendement montre que l’on est encore loin d’une réflexion pragmatique.

Est-ce qu’il n’y aurait pas une volonté de freiner la progression du modèle des centres de santé au profit du système actuel, à bout de souffle pour répondre à l’urgence de l’accès aux soins pour tous ?

Depuis leur création, les centres de santé font l’objet d’un régime d’exception dans l’offre de médecine de ville. Ils ont l’obligation, en particulier, de pratiquer le tiers payant et des tarifs de secteur, sans dépassement d’honoraire. Ces particularités, auxquelles d’autres modèles peuvent s’affranchir, sont totalement assumées par leurs gestionnaires et facilitent l’accès aux soins de médecine générale, dentaires, de spécialités ou encore en radiologie, dont les tarifs de secteur 2 sont inaccessibles pour de nombreux patients.

S’affranchir de ce « détail » et soumettre les centres de santé à des conditions d’installation dans les zones dites « sur-denses », sous prétexte d’équité, revient à créer une inégalité d’accès aux soins.

Cet amendement ne résout en rien les menaces de certaines pratiques qui détournent le concept de centres de santé. En revanche, il met en difficulté les engagements vertueux de la majorité des structures. Il menace le développement d’une pratique pluriprofessionnelle en plein essor dans l’offre de soins de ville et dont de nombreux territoires, notamment à travers les collectivités locales, se dotent aujourd’hui.

Le Gouvernement choisit de faire l’impasse sur la lutte contre les inégalités sociales de santé et leurs déterminants dont de nombreux rapports dressent le constat et qui concerne tous les territoires quelle que soit la qualification de leurs zonages.

Thème abordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>