Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Finances | 21/12/2020

Les finances départementales, victimes collatérales du Covid-19

par Christelle Destombes
RSA © Shane-AdobeStock

L’Odas plaide pour la renationalisation du financement du RSA, dans un contexte d’augmentation du nombre de bénéficiaires suite à la crise sanitaire. Présentant le 17 décembre, sa lettre annuelle sur les dépenses sociales et médico-sociales des départements 2019-2020, l’Odas s’inquiète d’une impossible maîtrise des finances départementales à l’horizon 2021-2022.

Email Email

L’Odas a ajouté au traditionnel regard sur l’exercice de l’année passée, les résultats d’une enquête flash sur l’exercice 2020 , marqué du sceau de la crise sanitaire… Si 2019 restait une « année faste » avec des dépenses sociales en hausse de 1,9 % par rapport à 2018 (38,6 milliards d’euros), l’Observatoire de l’action sociale prédit, avec son partenaire la Banque postale, des années difficiles en 2021 et 2022.Recentraliser le RSASans surprise, le domaine de l’insertion est le plus impacté par la crise, avec une augmentation significative du nombre de bénéficiaires du RSA, particulièrement dans certains départements. Leur nombre a augmenté de 8 % dans les six premiers mois de l’année 2020, et certaines projections vont jusqu’à + 15 % d’augmentation des allocations en 2020.L’Odas demande depuis longtemps, « pour l’avenir de la décentralisation » et pour laisser l’initiative politique aux départements, un financement national du …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>