Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Vieillissement | 22/01/2021

La loi Grand âge et autonomie fait pschitt et devient un plan de relance

par Nathalie Levray
senior vieillement aide à domicile autonomie © Photographee.eu-AdobeStock

"La réforme du grand âge et de l’autonomie est déjà en cours de déploiement", ont affirmé Brigitte Bourguignon et Virginie Lasserre au colloque des Politiques vieillesse organisé par la Fnadepa. Nul besoin de la loi promise pour l’été 2021 et annoncée comme marqueur social du quinquennat. L’amalgame d’actions autour des métiers du domicile, de l’habitat, de l’immobilier et du numérique dans les établissements et services ainsi que des plans d’investissement et du Ségur dessinera l’offre de demain. La question de la gouvernance reste entière.

Email Email

La Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées a tenu son 13e colloque sur les politiques vieillesse le 20 janvier. La date tombait bien pour interpeller Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie, après son annonce quelques jours plus tôt du report de la loi Grand âge et autonomie « au terme de la crise sanitaire ».Réforme sur les railsMême si elle se doutait qu’elle aurait à répondre sur ce point précis, la ministre ne s’est pas défilée pour ouvrir, comme prévu, la journée. Elle a assuré les responsables de la Fnadepa et les congressistes en ligne que le sujet restait prioritaire. « La réforme est déjà sur les rails et continuera de monter en puissance », le projet de loi Grand âge et autonomie – promis depuis le large mouvement social du secteur de début 2018 – étant la « pièce maîtresse du quinquenna …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>