Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Ressources humaines | 29/01/2021

Comment rendre les métiers de l’aide et du soins plus attractifs

par Solange de Fréminville
personnel hôpital solidarité © andrey_orlov-AdobeStock

La crise sanitaire a accru le manque d’attractivité des métiers de l’aide et du soin à la personne, les difficultés à fidéliser le personnel, l’absentéisme… Pour répondre à ces enjeux, il est possible d’améliorer de pair les conditions de travail et la qualité des soins ou de l’accompagnement en impliquant les salariés, sans oublier de coopérer avec les acteurs du territoire. Avec des résultats probants.

Email Email

Pénurie de candidats, turn-over, augmentation de l’absentéisme pour raisons de santé… Dans le secteur de l’aide et du soin à la personne, « l’épidémie de Covid-19 a accentué des problèmes anciens », estime Françoise Verdier, chargée de mission de l’agence régionale d’amélioration des conditions de travail (Aract) Occitanie. En cause, les contraintes physiques, l’intensification du travail, la pression temporelle, les glissements de tâches, le manque de reconnaissance, etc., qui engendrent de l’épuisement et des tensions entre collègues. Un cercle vicieux, car « plus on est tendu psychiquement, moins on est en bonne condition pour endurer les efforts physiques », commente Carole Gayet, pilote de la thématique « Aide et soins à la personne » à l’Institut national de recherche et de ­sécurité (INRS).Usure professionnelleLa hausse des accidents du travail a détérioré la situation, en particulier dans les métiers exercés …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>