Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Petite enfance | 12/02/2021

« Les règles pour les modes d’accueil des jeunes enfants étaient insatisfaisantes » – Adrien Taquet

par Laure Martin
Adrien Taquet secrétaire d'État © Lewis Joly / SIPA Press / DICOM

Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de l’enfance et des familles, a présenté fin novembre la réforme des modes d’accueil du jeune enfant, prévue dans le cadre de la loi d’accélération et de simplification de l’action publique (dite loi Asap). Il nous a accordé un entretien à ce sujet...

Email Email

Pourquoi avoir entrepris de réformer les modes d’accueil des enfants ?Les règles concernant les modes d’accueil sont à la fois nombreuses, dispersées, et pas toujours claires. Ce n’est pas satisfaisant d’abord pour les enfants, parce que selon leur mode d’accueil, ils ne bénéficient pas des mêmes garanties. Ce n’est pas satisfaisant pour les parents, parce que cela contribue à freiner la création de nouvelles réponses à leurs besoins. Enfin, ce n’est pas satisfaisant pour les professionnels, parce que c’est sur leurs épaules que retombe toute cette complexité.Vous avez reçu le rapport de la commission sur les 1 000 premiers jours de l’enfant alors que la réforme était déjà actée. De quelle manière avez-vous tenu compte des conclusions de la commission ?Il n’aurait pas été raisonnable de reprendre à zéro après deux ans d’échanges et huit mois de concertation. Cela n’était d’ailleurs pas nécessaire car la réforme des modes …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>