Site d’information destiné aux acteurs sanitaires et médico sociaux

Budget | 04/03/2021

À quoi répond la loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 ?

par Nathalie Levray
Analyse-juridique_Dessin-Gros-NE PAS UTILISER POUR UN AUTRE ARTICLE Pascal_Gros

Dans le contexte plus qu’exceptionnel de 2020 et 2021, le budget de la sécurité sociale intègre le déficit abyssal cumulé généré par les mesures sanitaires et celles destinées à pallier les conséquences économiques de la crise Covid-19. La loi traduit financièrement les engagements du Ségur pris pour calmer la colère des hospitaliers et trace une ébauche d’organisation de la branche autonomie. Elle poursuit la transformation du système enclenché par les précédentes lois.

Email Email

S’il est une leçon à tirer après un an de crise Covid-19, c’est la redoutable mise en tension du système de santé confronté aux difficultés paroxystiques pour faire face aux enjeux sanitaires pandémiques. Dans ce contexte, la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2021 ne rompt pourtant pas avec les éditions précédentes. L’effort financier attendu pour rétablir les marges de manœuvre nécessaires à la prise en charge sanitaire des patients dans le cadre d’une pandémie n’a pas vraiment été concrétisé. Les recommandations de la commission des comptes de la sécurité sociale pour 2021, estimant une « progression spontanée des dépenses de l’Ondam, hors effets de l’épidémie à + 4,2 % », n’ont pas été suivies. Le taux d’évolution de l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam) entre 2020 et 2021 s’établit à peine à 3 %, de 218,9 milliards à 225,4 milliards d’euros dont plus de …

Déjà abonné

Se connecter

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>